nom dupartonom dupartonom dupartonom duparto
nom dupartonom dupartonom dupartonom duparto

I didn't think i was going to see you again || Sam Beauregard
Aller à la page : Précédent  1, 2
Mar 8 Nov - 12:58


image 500*250


I DIDN'T THINK I WAS GOING TO SEE YOU AGAIN


Sam était comme figé devant les deux femmes, tandis que son sang coulait abondement le long de sa main, abîmée par les bouts de verres encore incrustés dans sa peau. D'habitude, son corps se serait chargé de refermer ses plaies, mais il en décida autrement et ne fit rien du tout par manque d'énergie. La faute au vampire qui ne s'était pas nourri correctement. S'il ne se nourrissait pas régulièrement, il n'aurait plus de quoi tenir et, s'il tenait plus, il disparaîtrait pour de bon. La belle affaire, n'est-ce pas ? La situation était donc critique, mais il y avait encore un infime espoir. Il suffisait juste de trouver un moyen de le nourrir : un animal, quelqu'un ou n'importe quoi avec du sang. Malheureusement, l'endroit était désert depuis ses premières crises et les rares curieux, qui s'étaient aventurés jusqu'ici, rebroussèrent chemin après que Sam s'en prit à la vitrine.

Lucie s'approcha de son frère et recula d'un pas lorsqu'elle entendit la remarque d'Alana sur le fait qu'elle serait probablement responsable de cette nouvelle situation. En effet, elle l'était et elle était morte de trouille face à ce qu'elle n'avait jamais connu. Elle l'avait amené à bout alors qu'elle pensait au bien de son frère, mais surtout par jalousie. Désespérée et se sentant coupable, Lucie s'enfuit en courant avant de disparaître, bousculant divers objets sur son passage. Elle abandonna Sam qui venait tout juste de chuter à terre, épuisé. Ses émotions et ses souvenirs le submergèrent, le garçon n'arrivait plus à faire la distinction entre le passé et le présent.

Un cauchemar qui n'en finissait pas et qui commençait à le rendre fou au point d'avoir des hallucinations ; et, au point de se faire du mal.

Le vampire se recroquevilla contre lui-même, dos à la vitrine, les mains sur son visage et ses ongles ancrés dans sa peau. Le sang coula à nouveau, mais ça ne le soulageait pas pour autant. Il le fut lorsque la jeune femme posa sa main sur sa tête. Il arrêta alors, subitement, de gigoter dans tous les sens. Hélas, Sam resta tétaniser par ce qu'il venait de traverser, ne bougeant plus et ne disant rien. Il était comme apathique durant les minutes qui suivirent et, lorsqu'il revint à la raison, Sam ne put s'empêcher de remarquer la proximité entre l'ange et lui ; et, surtout son contact physique qui l'avait encore extirpé de ses crises.

Une fois de plus, elle lui avait encore sauvé la vie et le garçon exprima sa gratitude avec ces paroles : « Loin de moi l'idée que cela ne me déplaise, je n'aurais jamais pensé qu'un ange gardien puisse veiller sur un monstre comme moi », lui murmura-t-il, un peu embarrassé. Il lui caressa le bras avant d'entrelacer ses doigts avec les siens, incapable de rester sans la toucher plus longtemps. Elle était comme une drogue, le soulageant de biens des maux. Plus que tout, il voulait la serrer contre lui, se perdre dans son parfum et l'embrasser, mais n'osa pas aboutir ses gestes.

Après tout, même si elle lui a toujours couru après pour ses crimes, ils ne se connaissaient pas du tout. Mais se trouver auprès d'elle en cet instant d'intimité lui permettait étrangement d'entrevoir tout ce qu'il avait toujours voulu refouler au plus profond de lui-même : un amour inconditionnel.

« Avant de se remettre en route, parle-moi un peu de toi, Alana. » lui demanda-t-il, toussant à plusieurs reprises au milieu de sa phrase.
avatar

Invité
Invité
Mar 8 Nov - 13:37


featuring sam beauregard
« I didn't think i was going to see you again »

Qu'est-ce qu'il se passait ? Pourquoi il se comportait ainsi avec elle au juste ? Surprise de part son action, elle resta un moment sans rien dire suite à sa question. Il venait de lui prendre la main, et de serrer ses doigts autour des siens. Alana n'avait jamais eut de contacts de ce genre, et cela lui faisait horreur de voir des gens ainsi en général. Quand elle était encore aux cieux, rien de que de voir un couple s'aimer la rendait amère, simplement parce qu'elle ne voyait pas le bonheur de l'instant, mais le malheur qui allait arriver. L'amour, elle l'avait repoussée toute sa vie, toute son existence jusqu'à maintenant. Elle était un symbole de bonheur pourtant, comme tous les anges, mais cela la répugnait de voir que certains des siens avaient tout abandonnés pour une autre personne.

Alana était égoïste de ce côté là, car elle ne voulait pas risquer toute sa vie pour une personne. Risquer son bonheur, sa raison même d'exister. Reprenant ses esprits, elle eut un mouvement brusque et recula, le lâchant en plissant les yeux. « Qu'est-ce que tu fais ? Pourquoi tu m'as pris la main de cette façon ? Je suis ta professeure, pas ta petite-amie. » Elle prit un air distant et recula encore, refroidissant l'ambiance dans tous les sens du terme. « Tu te fais des idées sur moi. Je reste celle qui te pourchassait il y a des siècles, ne l'oublie pas. »

Il lui faisait peur d'un coup, elle voulait le fuir, partir loin. C'était la première fois qu'elle voulait fuir un homme au lieu de l'envoyer juste balader. Plusieurs homme avaient déjà montrés un intérêt par le passé pour elle, mais elle les avait tous rejeté pour la simple raison qu'elle ne voulait pas de ça. L'amour, elle le fuyait et le rejetait comme la peste. Et Sam se comportait comme ces hommes là, ces imbéciles qui croyaient tout avoir rapidement pour mieux tout arrêter rapidement. « Je ne pensais pas que tu étais ce genre d'homme, je suis fixée maintenant. » Un autre pas en arrière, on pouvait presque voir les yeux de la jeune femme briller de colère, et bientôt un lourd froid tomba entre eux, autant à cause de la jeune femme que du pouvoir de cette dernière.

Elle croisa les bras et tourna la tête. « Je ferais mieux de partir. Ta sœur a filée, tu devrais la retrouver... Fais ce que tu veux en fait. » Fuir le plus loin possible. Elle était son professeure, et son ennemi. Et il se permettait de faire ça simplement parce qu'elle faisait un acte de gentillesse envers lui ? Qu'est-ce que c'était que ce problème ? « Trouve toi quelqu'un d'autre à séduire, je n'aimerais jamais personne. » Elle ne voulait pas aimer, jamais. Trop de ses proches étaient tombés à cause de cette tentation, et il était hors de question qu'elle cède si facilement.
(c) chaotic evil
avatar

Invité
Invité
Dim 13 Nov - 12:46

image 500*250






I DIDN'T THINK I WAS GOING TO SEE YOU AGAIN

Il s'attendait un peu à être repoussé, mais il ne s'attendait pas à ce que ses derniers gestes puissent importuner autant la jeune femme. Sam avait précipité les choses comme toujours, c'était son grand défaut. Préférant la solitude au contact humain, le vampire ne savait plus comment se comporter avec les gens : fallait-il laisser faire le temps ou fallait-il être franc et direct ?

Au vu de la situation, il s'était résolu à être sincère avec elle et, malheureusement, le garçon avait eu tort de l'être. Cela avait jeté un froid, littéralement. Lorsqu'elle lui parla du fait que c'était peine perdue, il ne put s'empêcher d'être frustré, mais il lui en fallait beaucoup plus pour le convaincre d'arrêter d’espérer. Il était comme ça : un éternel têtu. Hélas, elle ne semblait pas éprouver le même sentiment que lui et elle lui fit savoir sans ménagement, en prétextant simplement qu'il était son élève et un monstre lambda qu'elle chassait autrefois. Des mots durs quand on sait qu'il n'avait pas le choix à l'époque, mais elle n'avait pas tort, quoique à moitié.

« Considère-moi comme ta proie, comme un monstre sanguinaire, comme un démon, mais je t'interdis de me considérer comme un élève ou le tien. Je n'ai rien à voir avec eux et, si je suis dans cette école, ce n'est pas parce que je l'ai choisi, mais parce que j'y étais contraint... » dit-il en se relevant sur ses deux jambes, hors de lui. En effet, s'il pouvait s'enfuir il l'aurait fait ; malheureusement, quelque chose autour de cette île l'en empêchait. Il s'adossa contre la vitrine presque détruite, tenant son bras amoché et fit un pas en avant, tout en remarquant en effet que sa sœur était partie. « Je ne te demande pas de m'aimer, ni de me pardonner pour tout ce que j'ai fait. Je ne te demande pas non plus de te forcer à m'approcher, mais simplement d'accepter » reprit-il avec la sensation d'avoir la gorge serrée.

Sam s'était lancé et rien ne pouvait l’arrêter, surtout pas Alana qui venait de le mettre dans le même panier que ses autres prétendants. Il aurait pu tout garder pour lui, mais le vampire avait tellement refoulé de choses dans sa vie qu'il n'était plus question de d'avoir des remords. Alors qu'elle était dos à lui, le garçon posa sa main sur l'épaule de l'ange et ressentit un grand frisson parcourir tout son corps. Il inspira profondément et retira sa main, maintenant plus froide qu'elle ne l'avait jamais été. Il se retourna et laissa la jeune femme, derrière lui, en se dirigeant vers une ruelle. « Laisse-moi juste espérer que l'impossible peut arriver, Alana. » lui dit-il après s'être arrêté un bref instant, le bras appuyé sur le mur et le sourire aux lèvres ; bien qu'il souffrait toujours le martyr.
avatar

Invité
Invité
Jeu 17 Nov - 19:53


featuring sam beauregard
« I didn't think i was going to see you again »

Elle l'écoutait sans le regarder une seule seconde, laissant ses paroles vaguer vers elle sans pour autant se laisser flancher. Non, elle n'allait pas aimer le premier garçon qui débarquait, surtout pas un démon. Un demi-démon. Quoi qu'il soit, elle ne laisserait pas ça arriver. « Sais-tu quel genre de sacrifice doit faire un ange qui aime ? Surtout de mon rang ? » Cette fois, elle posa son regard sur le jeune garçon, froide et à la fois triste. Combien elle en avait vu tomber... « Si un ange choisit l'amour au lieu de son statut, il perd sa vie et devient un ange rénégat, chassé des siens et ayant pour seul accroche la personne qu'il aime. »

Elle s'approcha et le fixa droit dans les yeux. « Et je refuse de perdre toute mon existence pour quelque chose d'aussi futile que l'amour. Car même si les anges doivent apporter le bonheur et l'amour, ce dernier doit être pris très au sérieux. » Elle recula ensuite, en secouant la tête. C'était certes un cruel manque de chance que de se retrouver bloquer ici, elle même voulait juste partir et retourner à sa chasse. Mais Il en avait décidé autrement, alors elle ne pouvait qu'obéir. « ... Ce ne doit être qu'un coup de foudre comme vous les appelez, ça va te passer de toute façon. » Elle lui tourna le dos une nouvelle fois, sans pour autant changer la température de l'endroit. Non, tout ça l'avait rendue nostalgique. « Si jamais je devais aimer un jour, ce n'est pas sûr que tu existes encore. » Elle avait vécue quelques millénaires sans ressentir ce genre de chose, elle pouvait encore vivre quelques millénaires de plus sans que cela change.

Elle reculait encore pour finalement creuser l'écart qu'il y avait, comme pour ne plus qu'il l'approche ou qu'il puisse l'atteindre avec ces mots. Car cela lui faisait bizarre d'entendre des propos pareils. Accepter ? Quoi donc ? Qu'il puisse l'aimer alors qu'il ne la connaissait pas ? Ridicule. Cela lui passerait, c'était un symptôme courant avec ceux qui vivaient sur Terre après tout. A croire que n'importe qui pouvaient aimer, même les démons, sur cette planète. Elle était bien mieux dans ses nuages, dans son ordre et sa discipline. Dans sa chasse et tout ce qu'elle faisait d'autre. « On se reverra en classe. Car que tu le veuilles ou non, tu es mon élève. Et c'est à cause de ça que je t'ai aidé aujourd'hui, rien de plus. » Un dernier regard en sa direction. « Je te l'ai dis. Ne te fais pas de faux espoirs. »
(c) chaotic evil
avatar

Invité
Invité

Contenu sponsorisé
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Combat #1: Emily vs Kim
» Apolline Beauregard - en cours
» Les relations de Sophie Atlan
» Apolline ♥ Une nouvelle fleur à Versailles
» Europe de l'Ouest

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: