nom dupartonom dupartonom dupartonom duparto
nom dupartonom dupartonom dupartonom duparto

Cours Pratique de la Classe A (suite du RP Précédent)
Mar 15 Nov - 18:17
Lien vers le début du RP:
 

「 Cours de Combat 」
Voyant que Personne n'avait de question, je sortis en premier de la salle, voyant rapidement d'un coup d’œil un mouvement fugace, quelque chose s'est caché quand je suis sorti, mettant par réflexe ma guitare en mode combat en la laissant sur mon dos, la faisant de se fait légèrement s'ouvrir pour qu'en cas de besoin, je puisse en sortir le canon caché dans le manche.
Après quelque secondes sans que le moindre mouvement n'ait lieu, pensant a une erreur de ma part, je repassai ma guitare en mode normal avant de reprendre la route du gymnase.

Une fois arrivé, je vis quelques sourires satisfaits, sans doute venant de quelques racailles qui veulent simplement se battre pour se sentir forts, enfin ceux la risquent d'être déçu en voyant le petit "test" que j'ai préparé, vérifiant que tout le monde soit présent.

"Bon, le premier test est des plus simples que vous trouverez, en effet, il s'agit simplement d'un combat à main nues sans utiliser vos pouvoirs, le but n'est évidemment pas de me vaincre, vous n'en avez pas le niveau pour le moment, juste voir si vous pourrez suivre, pour gagner ce face a face, vous avez simplement a jouer une note de ma guitare, elle est branchée a mon ampli donc si vous réussissez toute la classe le saura, bien sûr, vous avez perdus si vous abandonnez le combat, si je vous maîtrise et, bien que je aille tous faire pour que ça n'arrive pas si je vous mets K.O"

Avant même que je finisse de parler un élève décidément beaucoup trop sûr de lui trouvait le test bien trop simple, nous verrons cela, mais a moins d'être vraiment un expert en arts martiaux, il n'aura fait que de se ridiculiser.

"Je vois que monsieur est volontaire pour passer en premier, Très bien venez et tenter de gratter les cordes."

Me mettant en position de combat, de profil par rapport a lui, les jambes légèrement fléchies, le bras gauche tendus vers le sol, paume ouverte et le bras droit plier, paume ouverte, le dos de la main sur mon épaule gauche, prêt a bloquer le premier coup qui va venir. Cet élève, décidément grande gueule et manquant de jugeote se mit a foncer tête baisser sans même avoir essayé de réfléchir un minimum. Je parviens alors facilement à l'attraper au niveau de l'épaule avec ma main droite pour le pousser vers sa gauche tout en le balayant dans l'autre sens avec ma jambe afin de le faire tomber puis, profitant de sa surprise, je lui fit une simple Clef de bras pour le maintenir au sol.

"Alors le test est toujours aussi simple ? Déjà que tu n'as même pas su te rendre compte de l'écart de force et d'expérience entre nous alors comment pouvais-tu ne serait-ce qu’espérer réussir ? Si d'autres Vantards veulent se ridiculiser comme il vient de le faire aller y, comme ça, on perdra moins de temps si les combats durent à peine 10 secondes ça veut dire que vous ne valez rien, ici ce n'est pas du combat de Rue, toutes les racailles voulant juste venir pour frapper sans aucune maîtrise ni aucune envie d'apprendre peuvent déjà quitter le cours, les autres, ceux qui ont compris que le combat n'est pas un moyen de causer des Dégâts, mais un art pouvant être utilisé pour se protéger ou protéger les personnes qui nous sont chères, qui ont comprit que le combat n'est pas qu'un sport, mais une philosophie reposant sur trois bases simples : le respect, la détermination et la maîtrise de soi sont bienvenus. Même si vous ne savez pas vous battre ou êtes faible cela ne pose pas de problème, car le combat est aussi physique que mental, et même un art de vie si vous décidez d'en tirer des enseignements."

Après ce long discours suite a ce premier combat, j'attendis simplement que tous les frustrés s'en aillent ou que le prochain volontaire se présente, sinon je choisirais un élève.
   
avatar

Invité
Invité
Mer 16 Nov - 16:33
Cours de Combat - Avec la meilleure des classe !-

...

...



Nous voilà dans le gymnase, tous les élèves sont présents. C’était le vrai début du cours. Je me sentais un peu moue, je devrais peut être m’échauffer avant de commencer le cours,  tout le monde se rassemblait  dans un coin en attendant les explications du prof. Il y avait quelque garçon un peu agité. Eux aussi ils avaient hâte apparemment. Je soupire un bon coup en regardant vers le prof, qui lui était déjà prêt à nous donner plus de détail sur nôtre venus dans le gymnase.

« Bon, le premier test est des plus simples que vous trouverez, en effet, il s'agit simplement d'un combat à main nues sans utiliser vos pouvoirs, le but n'est évidemment pas de me vaincre, vous n'en avez pas le niveau pour le moment, juste voir si vous pourrez suivre, pour gagner ce face a face, vous avez simplement a jouer une note de ma guitare, elle est branchée a mon ampli donc si vous réussissez toute la classe le saura, bien sûr, vous avez perdus si vous abandonnez le combat, si je vous maîtrise et, bien que je aille tous faire pour que ça n'arrive pas si je vous mets K.O »

La façon dont il l’a expliqué, on pourrait croire que c’est un exercice facile, mais pas du tout. Il veut tester notre capacité à réfléchir et  à  envisager un plan dans une situation de combat. Sans nos pouvoirs ça risque de compliquer les choses pour certain... Ça  promet d’être très intéressant. Comme cours. Pour le moment il est basé sur la réflexion.  Justement, c’est un domaine auquel j’étais très doué.  Pendant que je réfléchissais  à multiple façon de pouvoir arriver à mes fins, L’un des garçons trop agité se leva puis s’approcha du prof lui disant que cet exercice était trop simple… Quel imbécile celui la… Il était parti pour raté le test c’était sur à 200%.

Mais, en faisait cela il venait de me rendre un grand service sans le vouloir. Il n’était pas si inutile enfin de compte. J’observais attentivement la scène en me mettant légèrement à l’écart du groupe classe. J’vais besoin de le regardait attentivement avec le moins de bruit possible. Chaque mouvement de son corps, les battements de son cœur. Tout ça était très important. J’avais bien l’intention de toucher une de  ses cordes, je le voulais, c’était le but que je m’étais donné pour aujourd’hui. J’attendais patiemment que le combat test débute.

«Je vois que monsieur est volontaire pour passer en premier, Très bien venez et tenter de gratter les cordes »

Oui,  volontaire pour ce faire honte j’aurais plutôt dis. Le prof de son côté était en position de combat.  de profil par rapport au jeune homme, les jambes légèrement  fléchies, le bras gauche tendus vers le sol, paume ouverte et le bras droit plier, paume ouverte, le dos de la main sur son épaule gauche, prêt à bloquer des éventuels attaques... Franchement il n’avait même pas besoin de se mettre en position de combat pour ce minable, mais il faisait les choses bien, ça me permettait de trouver facilement une faille dans sa garde. Le jeune homme se mit à attaquer sans même prendre le temps de réfléchir….  Fonçant tête baissé vers le prof… D’accord,  je disais qu’il était débile, mais pas à ce point ? Il a peut être un plan ? C’est une diversion ? Une fois à côté de lui, le prof n’eu pas de mal à le neutralisé.


Il l’attrape au niveau de l’épaule avec sa main droite le poussant vers la gauche, une balayette suffit à le faire tomber par terre. Hayao fini par lui faire une clef de bras pour l’empêcher de bouger. Un vrai boulet ce mec en vrai. « Alors le test est toujours aussi simple ? Déjà que tu n'as même pas su te rendre compte de l'écart de force et d'expérience entre nous alors comment pouvais-tu ne serait-ce qu’espérer réussir ? Si d'autres Vantards veulent se ridiculiser comme il vient de le faire aller y, comme ça, on perdra moins de temps si les combats durent à peine 10 secondes ça veut dire que vous ne valez rien, ici ce n'est pas du combat de Rue, toutes les racailles voulant juste venir pour frapper sans aucune maîtrise ni aucune envie d'apprendre peuvent déjà quitter le cours, les autres, ceux qui ont compris que le combat n'est pas un moyen de causer des Dégâts, mais un art pouvant être utilisé pour se protéger ou protéger les personnes qui nous sont chères, qui ont comprit que le combat n'est pas qu'un sport, mais une philosophie reposant sur trois bases simples : le respect, la détermination et la maîtrise de soi sont bienvenus. Même si vous ne savez pas vous battre ou êtes faible cela ne pose pas de problème, car le combat est aussi physique que mental, et même un art de vie si vous décidez d'en tirer des enseignements. »  Il avait raison si c’était pour que ça dure 10 seconde ce n’était pas la peine de se donner du mal. Parmi les élèves présents, je sentais déjà la peur qui commençait à prendre le dessus. Y’en à qui font les dures mais ils ne valent rien non plus. Le prof laissait quand même le choix aux élèves qui n’avait pas le mental pour ça, de s’en aller. Voyant que personne ne se décide à bouger Je prends alors un air agacé en m’approchant de trois élèves à l’arrière, c’était deux garçons et une fille, la peur qu’ils dégageaient  était plus qu’insupportable et les battements de leur cœur ne cessaient d’augmenter.

Je déteste les gens qui n’arrivaient pas à garder leurs calmes dans une situation aussi simple que celle-ci. Je faisais en sorte de dégager une aura meurtrière en m’approchant d’eux, n’importe qu’elle animal ou monstre normalement constituer aurait sentis le danger sans le voir. Les quelques élèves à l’arrière se retournèrent automatiquement vers moi dont les trois petit trouillard.  Ils étaient encore plus effrayer que tout à l’heure. Je m’arrêtais à quelque centimètre d’eux les regardants droits dans les yeux. Avec ma taille ils étaient obligés de lever la tête  pour me regarder dans les yeux. « Vous trois là. Barrez-vous. » Simple, claire et précis. Mes yeux changèrent de couleur passant du rouge vif au bleu turquoise. Une chose était sur c’est que je savais me faire détester. Je garder l’aura meurtrie qui s’émanait de moi pour les pousser à partir. Je tourne alors me regarde vers les autre élèves. « C’est valable pour tous les gens qui sont là uniquement pour se servir de leur poings. » je pose mon regarde une dernière fois sur les trois élèves en face de moi, un air neutre sur le visage.

Je ne faisais pas ça pour les faire partir, au contraire, c’était simplement pour les aider à surmonter leur peurs. Oui, la peur provoque chez les gens une analyse très rapide sur le danger ou la menace. Laissant alors deux possibilité la fuite ou le combat. Dans les deux cas, c’était pour protéger leur vie qu’ils en choisissaient un. Moi je voulais vraiment qu’ils restent, s’ils partaient c’est qu’ils n’étaient pas encore prêts…  Mais ils allaient y réfléchir et surement revenir une prochaine fois, plus déterminé que jamais. Ne voulant plus qu’une chose. Surmonter leur peur… Ou alors me tuer. C’était soit l’un soit l’autre. Dans les deux cas, ils ont leur but pour ne plus avoir peur et vouloir progresser.

Les deux garçons me lancèrent des regardes remplie de haine, le genre de regarde qui voulais dire que dans ce monde je n’avais pas ma place. Mais leur odeur et leur battement de cœur disait qu’ils avaient très peur. Et le fait qu’ils ne fassent rien prouve cela. Quant à la fille… Elle n’osait même plus me regarder, la peur la cloué sur place, elle tremblait, limite elle allait se faire dessus. Je m’écarte alors légèrement de leur passage pour les laisser partir. L’un des garçons ouvre la marche puis l’autre le suit par derrière... D’autres élèves suivent aussi les deux garçons… C’était triste à voir. Même pour moi. Ils avaient choisit la solution de facilité, la fuite. Mais, je savais qu’ils reviendraient un jour, du moins, je l’espérais.

L’autre fille n’avait toujours pas décidé ce qu’elle allait faire. Rester ou suivre les autres ? Il ne restait pas plus de la moitié des élèves dans le gymnase, j’en avais fait peut être un peu trop ? Finalement la jeune fille choisit la solution de facilité comme les autres… Et se mit en route vers la sortie. Je me retourne donc vers le professeur qui lui attendait patiemment. « Fallait le faire. » Dis-je simplement en le regardant.  « Bon, vus que personne n’est décidé, je crois que je… » Avant même que je puisse terminer ma phrase une petite voix vient m’interrompre « Non… » C’était la fille qui venait de faire demi-tour. « Non, je ne vais plus fuir… J’en ai marre… Si je suis venu ici c’est pour apprendre à ne plus me reposer sur les autres… Donc... Je reste... » Dit-elle en tremblant comme une feuille.

La peur s’en va lentement mais surement. Elle était confiante maintenant, j’ai honte d’avoir utilisé cette méthode mais c’était le seul moyen. Je n’ai pas pu m’empêcher de sourire en l’entendant dire ça. Elle ira loin cette petite. Je repends donc ce que j’allais dire. « Bon, du coup je disais donc, que je suis le prochain si personne ne veut y aller. » Je pose lentement mon sac par terre puis m’avance vers le prof en souriant. Un sourire remplie de malice, j’avais trouvé un moyen de toucher une de ses cordes, c’était le plan qui avait 85% de chance de fonctionner.


#00ccff


« Roi Des Glands... »

Invité, Depuis que je te connais, la chance me souris. Mon amour pour toi n'a d'égal que celui que je porte à ta vie. Zéro minute à tes côtés se résume au mot "bonheur." Tandis qu'avec toi il ne s’agit que de pur malheur. Puisses-tu accepter tout cela ?

Vampire Dissident © Near A. Black
avatar
Messages : 85
Date d'inscription : 13/10/2016

Near A. Black
3ième Année - Classe A

Carnet de Bord
Pouvoirs:
0/0  (0/0)
C.G:
100/100  (100/100)
Humanité:
100/100  (100/100)
Ven 18 Nov - 13:08
Cours de Combat [ft. Hayao Kaname & Class A]

    Tous les élèves de la classe A se dirigeaient hors de la salle, longeant les couloirs et les escaliers en brouhaha alors que d’autres classes étaient en pleine concentration.

    Il faisait tellement bon dehors que Zen hésitait à aller s’éclipser pour se poser à l’ombre d’un arbre et faire un petit somme. C’était seulement le matin mais c’était une occasion rêvée.
    Durant le trajet, son renard était descendu de son épaule pour gambader, à chasser des petites créatures et à suivre le troupeau d’étudiants.
    Arrivé parmi les derniers dans le gymnase, le garçon aux cheveux blancs s’assit dans un coin du gymnase, non très loin des élèves de sa classe, mais assez loin de son professeur qui haussa la voix afin d’expliquer ce qui allait suivre.

    Un combat à mains nues, dont le but était de toucher la guitare du prof.
    « C’est original comme test, n’est-ce pas ?
    … Surtout qu’il a l’air dans son élément.
    Tu crois que si on lui demande, il pourrait nous faire un concert ?
    »


    Zen et Kai continuaient d’observer le professeur, lorsque les yeux de Zen se fermaient petit à petit. Il n’eut néanmoins pas le temps de les fermer complètement qu’il y avait de l’action. Un élève s’était avancé vers le professeur afin de le défier.

    « Déjà de l’action ? Cool, je commençais à m’ennuyer moi. Tu aurais des trucs à grignoter Zen ?

    Merci ! Je savais que je pouvais compter sur toi ! »

    Le petit renard orange sauta sur le morceau de tofu frit que son maître lui tendit. À croire que Zen se promène avec un sac plein de tofu pour nourrir son animal trop gourmand pour sa petite taille…
    Néanmoins, tous deux restèrent attentifs à ce qu’il allait se dérouler sous leurs yeux.


    Le garçon qui s’était approché du professeur était décidément imprudent. Il était certain qu’il n’avait aucun plan en tête et qu’il allait avancer tête baissée.
    Très agile dans ses mouvements, Hayao ne fit qu’une bouchée du garçon, le mettant vite à terre.
    Le professeur avait l’air quelque peu déçu du comportement de son élève. Par la suite, il fit la morale à sa classe, comme quoi il voyait le combat comme une philosophie avec pour éléments fondamentaux le respect, la détermination et la maîtrise de soi. Le dernier élément était peut-être celui que Zen ne maîtrisait absolument pas, mais il était ici pour apprendre. Sauf qu’il n’en avait pas du tout envie.
    Il baillât lorsque le professeur faisait entendre que les élèves pouvaient partir s’ils ne s’en sentaient pas capable, et que le prochain adversaire pouvait s’avancer.

    En refermant sa bouche, le kitsune remarqua tout de suite une aura sombre, et cette fois-ci, c’était tout proche de lui. Par réflexe il toucha son épée rangée dans son fourreau à ses côtés. Il l’avait prise avec lui parce qu’il ne voulait pas la laisser en salle de classe. Véritablement sur ses gardes, il fixa le propriétaire de cette aura : son voisin de table de tout à l’heure, celui qui avait un casque phosphorescent.
    Ressentant la menace dont étaient indirectement victimes lui et son maître, Kai se mit devant Zen et fixa également le garçon aux cheveux gris. Le renard glapit en faisant des sons légèrement grinçants, la gueule ouverte et le regard menaçant.
    Cette menace était destinée à deux garçons et une fille au fond qui étaient effrayés ; d’abord par la démonstration du professeur, mais encore plus par le visage menaçant de leur camarade qui leur demanda, non gentiment, de partir. Ensuite, l’élève à l’aura meurtrière fit le même tour pour ses autres camarades.

    « Mais pour qui il se prend ce type ?
    »


    En tout cas, sa méthode indélicate fit partir plus d’une personne, le visage plus terrorisé qu’en colère.
    « Bah dis donc. C’était plus efficace que la leçon de morale du prof ça. », ricana Kai.

    L’élève à la grande gueule se tourna vers le professeur afin de se proposer à son tour, lorsque la jeune fille à qui il avait fait la remarque au début l’interrompit. De ce qu’entendait moyennement Zen de là où il était, elle avait l’intention de rester et de prouver qu’elle était motivée à se débrouiller seule.

    « Oui. C’était une méthode efficace. », murmura Zen en observant la jeune fille qui tremblait.

    Après toutes ces actions, Kai était d’humeur joueuse et s’amusait avec sa nourriture. C’était sans compter qu’il s’amusa un peu trop : en voulant prendre le morceau de tofu frit avec ses deux pattes avant, la nourriture reluisante d’huile glissa de ses pattes et atterrie… loin. Plus loin que la zone où était en tout cas assis Zen. Le morceau de nourriture vola jusqu’à l’élève volontaire, touchant son jean mais allant s’écraser un peu plus loin, au milieu du gymnase. Sous les yeux ébahis de Zen et des élèves.
    Le garçon au masque se leva d’un coup et tourna sa tête vers son animal qui s’élança vers le milieu du gymnase sans le moindre sentiment d’embarras ou de gêne. Zen le suivit en courant et attrapa son compagnon par la peau du cou. Ce dernier, dont un de ses plus grands défauts outre le sarcasme, pourrait être la gourmandise, continuait de mastiquer son morceau de tofu.

    « Kai ! »

    Il y avait un silence dans le gymnase. On aurait pu croire que c’était un sketch mais c’était bien la réalité. Le garçon qui avait fait partir la majeure partie de la classe avait maintenant un peu d’huile sur son jean.
    Zen sentait le regard de Hayao sur son renard, puis sur son épée qu’il avait prise avec lui dans la précipitation.
    *Et dire qu’il m’avait bien averti qu’il ne fallait pas qu’il perturbe le cours…*

    D’un geste très lent, sur ses gardes, Zen déposa son épée et son renard derrière lui, au niveau des affaires de son camarade. Pressentant toujours un regard lourd de la part du professeur ET de l’élève aux cheveux gris, le garçon masqué revient sur ses pas pour se poster devant le professeur, aux côtés de son camarade.

    « Je suis prêt aussi. », déclara le Minagawa en mettant ses deux bras devant lui, en position de combat.

    Personne n’avait mentionné qu’il était prohibé de se battre un contre deux.
    Ce n’était pas du tout ce qu’avait prévu Zen. Tout ce qu’il voulait, c’était de faire la sieste et de passer le dernier si jamais Hayao avait peut-être remarqué sa fine présence.
    Son but n’était pas du tout de relever le combat à deux, loin de là. Mais puisqu’il était déjà en face de l’adversaire et qu’il fallait qu’il couvre son compagnon, il allait le faire. À deux ou tout seul, mais il allait le faire.

    Un peu plus loin, il entendait son renard glapir, comme quoi il allait adorer voir son maître se faire rétamer. Toujours là pour encourager celui-là…


Zen parle en #6495ED
Son renard Kai glapit en #FFA07A
avatar
Messages : 80
Date d'inscription : 04/10/2016

Zen
3ième Année - Classe A

Carnet de Bord
Pouvoirs:
0/0  (0/0)
C.G:
100/100  (100/100)
Humanité:
100/100  (100/100)
Mar 22 Nov - 18:55
「 Cours de Combat 」
Alors que je regardais la classe après cette première démonstration et que je commençais à me demander qui allait passer pour la suite, je fus tiré de mes pensées par une présence imposante, très même, en trouvant rapidement la source, Near, celui dont je n'ai pas encore saisi le pouvoir...
Dans tous les cas, il fait preuve d'une sacrée puissance pour dégager une telle aura, recouvrant même la mienne sur le moment, Bon d'accord afin de ne pas faire fuir les élèves avant le cours, je me limite, car sinon tous sentiraient et personne n'oserait vraiment venir, mais quand même, une telle puissance chez un élève, c'est rare, d'autant plus dans les premières années, lui, j'ai un certain intérêt à le surveiller, car il est très prometteur.
Voyant des élèves partir, je fus déçu, très déçu même, je préférai alors les prévenir sur les conséquences de leur fuite.

"Sachez avant de fuir que vous échouez le test, car vous ne participez pas à la première partie et de ce fait ne pourrez plus participer à mon cours à moins de me prouver que vous êtes prêts, mais sachez qu'après vous n'aurez plus aucune chance de venir dans mon cours."

Voyant plusieurs élèves surprit, voir même choqué par cela, j'avais espoir qu'ils restent... En vain, tous fuyaient jusqu'à ce qu'il n'en reste que 7, c'est dommage, mais au moins il ne me reste que ceux qui sont prêts.

« Non, je ne vais plus fuir… J’en ai marre… Si je suis venu ici c’est pour apprendre à ne plus me reposer sur les autres… Donc... Je reste... »

Non, 8 Finalement, la voyant terroriser ainsi, mais prête a surmonter sa peur et cela me suffit amplement, je ne pus donc m’empêcher de sourire Satisfait, puis voyant Near se présenter pour combattre, je perdis vite le sourire, lui, je n'ai pas intérêt a le sous-estimer après son tour de force sinon je risque d'être surpris, alors que je me préparais a le prendre de vitesse, je fus interrompu par un morceau de tofu frit suivi d'un renard de poche et d'un Zen visiblement aussi surprit que moi, me mettant simplement la main sur le front avant de la passer vite fait sur mes yeux, histoire de voir quelle excuse il va sortir pour cela.
Le voir se mettre en position de combat en disant être prêt fut très surprenant, mais soit, pourquoi pas.

"Vous 2 contre moi hein ? Pourquoi pas, je n’avais pas donné de précision pour cela, mais soit faisons ainsi, mais je vais me donner un peu plus fort au vu de la situation, les règles restent les mêmes. Alors... Allons-y"

À peine, ma Phrase finie, je m'élançai vers Zen pour lui asséner un rapide coup de pied a l'aide de mon pied-droit avant de m’arrêter a quelques centimètres et de reposer les pieds au sol, profitant de cette feinte pour lui asséner un coup avec l'autre pied au niveau des côtes, certes, c'est une Technique basique mais toujours efficace avant de me baisser en donnant un coup de pied derrière ses genoux pour lui faire perdre l'équilibre avant de me tourner vers Near et de me relever en me dirigeant vers lui, posant les mains au centre de son torse pour le repousser avant de me reculer pour éviter un malheureux coup sur cette corde, contre deux adversaires, j'ai intérêt à être prudent.

"Alors ? Vous pensiez tout de même pas que j'allais attendre que vous veniez ?"
avatar

Invité
Invité
Jeu 24 Nov - 12:44
Cours de Combat - Avec la meilleure des classe !-

...

...



Une fois en place prêt au combat. Attendant plus que le signal pour commencer, je me mettais soudainement à pensais à ce que j’voulais faire en réalité… C’est étrange, moi qui n’oublie jamais rien, me voilà confronter à ce genre de problème. Ce n’était pas le bon moment pour oublie encore moins pour y réfléchir il est trop tard, je devrais y réfléchir pendant le combat. Je penche légèrement la tête sur le côté droit en regardant vers le professeur. Essayant tant bien que mal je croise les bras en fermant les yeux…  

« Me souvenir de ce que je devais faire pour toucher la corde de sa guitare... »

Pendant que je réfléchissais, quelque chose vient troubler ma concentration.  J’ouvre lentement les yeux en regardant vers la chose. C’était de la nourriture… ?  Mon regarde ce porte automatiquement vers le responsable, qui n’était autre que le garçon avec un masque,  et son jeune renard. Ils avaient de la chance que ce ne soit pas mon jean préférer…  J’aurais fais un scandale sinon ! Le garçon attrapa son renard par la peau du cou puis le déposa prêt de mes affaires, ainsi que son épée. Puis il s’approcha de moi, se mettant en position de combat à mes côtés. Du deux contre un ?  Je jette un rapide coup d’œil vers le prof attendant sa réponse.

« Vous 2 contre moi hein ? Pourquoi pas, je n’avais pas donné de précision pour cela, mais soit faisons ainsi, mais je vais me donner un peu plus fort au vu de la situation, les règles restent les mêmes. Alors... Allons-y »

C’était sûr qu’il allait se donner plus. Au moins il ne nous sous-estime pas. J’aime ça. A peine sa phrase fini qu’il nous attaque tout les deux. Il était rapide. Mais j’arrivais encore à suivre ses mouvements. Il se diriger vers le garçon au masque qui était tout prêt de moi. Vus sa posture et sa petite feinte il allait lui donner un coup de pieds pour le déstabiliser… Et ensuite. Moi. Il utilise ses mains pour mes repousser, je fais quelque pas en arrière, j’avais fais exprès de me laisser toucher pour évaluer la force de la pression. En plus d’être rapide il a aussi de la force dans les bras.  Mais hélas je ne peux rien faire, il a une garde trop parfait pour le moment.

« Alors ? Vous ne pensiez tout de même pas que j'allais attendre que vous veniez ? »

Esquissant un léger sourire, je répliquais avec un certain enthousiasme. « C’était de la triche, je n’étais pas prêt…» J’expire tout doucement pour pouvoir bien reprendre mon souffle. Je voulais à tout prix rempoter ce défi. Dans ce mini test  je savais très bien que nous pourrions que montrer un petit échantillon de nos capacités. Mais je voulais tellement me donner à fond que je reste quelque secondes sans bouger tout comme monsieur Hayao. Je jette un coup d’œil vers mon partenaire, histoire de voir s’il allait bien. Mais, je suis sur qu’il s’en remettra. De toute façon L’objectif de monsieur Hayao n’est pas de nous faire mal juste de tester notre capacité à réfléchir. Il venait de lancer les hostilités d’une manière assez violente mais espérait bien que cela ne soit qu’un amuse-bouche en comparaison avec les capacités qui allaient être déballés dans cet échantillon de combat de titan.

Mes yeux prirent une couleur écarlate puis dans un mouvement assez rapide, j’envoi un coup de poing directement dans la direction d’Hayao. Sans passer par quatre chemins. L’alliance de la vitesse liée à mon sang de vampire plus l’effet de surprise rendait ce poing extrêmement rapide et dévastateur si n’arrivais pas à l’esquivait à temps. Avec ça je tester la vitesse max de mon adversaire ainsi que sa réactivité. En tant que vampire j’ai ça dans le sang. La rapidité et la force ça me connait. Je regardais toujours la réaction du prof tout en sachant que s’il évitait l’attaque frontale il devrait alors esquiver l’attaque qui reviendrait par derrière. C’était un moyen de le faire prendre encore plus ses distances. Vis-à-vis de nous.

Bien que cet affrontement se présentait sous forme de jeu pour moi, je n’en restais pas moins sérieux. Je recule de deux pas, puis commence à me déplacer vers la droite gardant notre adversaire dans ma ligne de mire.  Après quelque pas je m’arrête le regardant dans les yeux. L’atmosphère dans le gymnase était à son maximum. Un calme plat, j’avais toujours mon petit sourire malicieux sur le visage, c’était quelque chose que j’avais appris. Pour que l’adversaire doute. Le laissant pensait que j’avais un plan, alors qu’en réalité, non. Ça laisse du temps pour trouver une bonne stratégie par la suite. Mais j’avais déjà ma stratégie, je devais juste faire en sorte que mon partenaire comprenne sans que je n’ai à lui dire quoi que ce soit… !


#00ccff


« Roi Des Glands... »

Invité, Depuis que je te connais, la chance me souris. Mon amour pour toi n'a d'égal que celui que je porte à ta vie. Zéro minute à tes côtés se résume au mot "bonheur." Tandis qu'avec toi il ne s’agit que de pur malheur. Puisses-tu accepter tout cela ?

Vampire Dissident © Near A. Black
avatar
Messages : 85
Date d'inscription : 13/10/2016

Near A. Black
3ième Année - Classe A

Carnet de Bord
Pouvoirs:
0/0  (0/0)
C.G:
100/100  (100/100)
Humanité:
100/100  (100/100)
Ven 25 Nov - 18:32
Cours de Combat [ft. Hayao Kaname & Class A]

    L’ambiance dans le gymnase était tendue. Il restait seulement huit élèves de la classe A, dont six fixaient le combat qui allait se dérouler devant eux. Deux contre un, défi accepté par le professeur non pas sans conditions puisqu’il allait moins se retenir contre le duo.

    À peine Hayao eut-il eu le temps de finir sa phrase qu’il se précipita vers Zen pour lui donner deux rapides coups de pieds puis un coup derrière ses genoux.
    Zen avait beau être agile, il admettait que son professeur avait fait preuve d’une vitesse impressionnante.
    Le dernier coup avait mis Zen à genoux, un peu abasourdi par la force utilisée. Il n’eut pas le temps de souffler que Hayao s’attaqua tout de suite après à son partenaire aux cheveux argentés.

    Ce dernier se plaignit qu’il n’était pas prêt. En entendant ça, Zen soupira.
    *Dire que je le trouvais cool tout à l’heure… Est-ce qu’il est vraiment de mauvaise foi ou bien…*

    Soudainement, son partenaire lança sa contre-attaque : un coup de poing puissant et rapide, plutôt efficace.
    Par la suite, il recula de quelques pas pour ensuite contourner son adversaire, par la droite.

    Le Minagawa reprit ses esprits et se leva doucement, voyant nettement le regard de son partenaire de combat devant lui. Zen se déplaça également de quelques pas, afin d’avoir Hayao au centre d’eux deux. Sans bouger de la tête, le regard du kitsune parcourait tout le gymnase, allant de ses camarades de classe qui retenaient leur souffle, à son renard qui s’amusait avec son morceau de tofu frit, à son partenaire au regard acéré et à son professeur en position de défense.
    Il fallait que le duo trouve une stratégie pour réussir à toucher sa guitare. Sauf que les deux partenaires n’avaient pas eu le temps de se concerter, au regard des circonstances inhabituelles dont ils se sont mis en équipe.


    Dans son champ de vision, le garçon au masque remarqua le sourire de son partenaire. Un sourire malicieux, cachant certainement quelque chose. Peut-être avait-il trouvé une idée ?
    De nature calculateur, Zen avait aussi quelques idées mais il lui fallait trouver le bon timing, et surtout le bon partenaire pour mettre tout ça en application. Il plaçait ses espoirs en son partenaire, bien qu’en réalité il ne savait pas trop comment ce combat allait se conclure.
    Mine de rien, Zen voulait tester ses aptitudes au combat. D’un coup, voir son partenaire se mesurer à Hayao, ça lui a donné envie d’en faire autant.
    Mais il savait très bien que son professeur était doublement sur ses gardes, prêt à renvoyer le premier coup arrivé, peu importe de qui ça allait arriver. Donc il fallait ruser, et ça, Zen savait faire.


    Une goutte de sueur apparut sur le visage de Zen, qui ne put s’empêcher de sourire d’excitation. Il ne pouvait pas montrer sa dextérité au sabre mais c’est à l’occasion de ce combat à mains nues qu’il montrerait à son prof qu’il peut se débrouiller sans.
    Comme si son cerveau lui donnait un signal, il sprinta vers le professeur aux cheveux rouges pour lui donner un rapide coup de coude gauche protégé par son bras droit, coup qu’il savait que son adversaire allait facilement arrêter. Après tout, son prof paraissait être un expert en défense. Ce dernier sembla sur le point de contre-attaquer lorsque Zen bloqua à son tour sa tentative d’attaque pour placer un coup de poing droit au niveau du visage de son prof. Coup qu’il arrêta également.
    Tout de suite après, Zen recula vers une certaine direction avec agilité, tel un renard ne sous-estimant pas sa proie, pour se baisser d’un coup et ramasser le fil de l’amplificateur de la guitare de Hayao.

    « Je crois bien que c’était un handicap que vous vous êtes inutilement donné. »

    Il faut avouer que le fil d’ampli pouvait être handicapant. Même un bon combattant tel que Hayao pouvait facilement se prendre les pieds dans le fil, non ?
    Zen comptait en tirer avantage : le fil dans les mains, il essaya tant bien que mal de courir dans tous les sens afin d’emmêler les pieds de son professeur. D’un coup d’œil, il essaya de deviner la réaction de son partenaire face à sa stratégie. Mais il n’eut pas le temps de déduire ; il ne fallait définitivement pas sous-estimer l’agilité du professeur qui avait prévu de rapidement s’échapper de tout ce bazar.
    Il jeta un regard furtif à son partenaire. C’était le moment ou jamais, et Zen espérait que son partenaire justicier allait bien réagir. Avec un peu de chance, ils avaient peut-être eu la même idée.


Zen parle en #6495ED
Son renard Kai glapit en #FFA07A
avatar
Messages : 80
Date d'inscription : 04/10/2016

Zen
3ième Année - Classe A

Carnet de Bord
Pouvoirs:
0/0  (0/0)
C.G:
100/100  (100/100)
Humanité:
100/100  (100/100)
Ven 2 Déc - 19:36
「 Cours de Combat 」
« C’était de la triche, je n’étais pas prêt…»
Near me déçoit d'un coup, enfin, c'est très temporaire, une fois que ses yeux ont virer au rouge, je vois qu'il se donne à fond, de même que son rapide coup de poing que je devine bien destructeur, après tout, c'est un vampire et ce n'est pas connu pour être faible, je préférai donc esquiver d'un pas sur le côté pour rapidement contre-attaquer, mais voyant Zen commencer a me contourner, je laissai échapper un petit "merde" avant de m’interrompre et de reculer pour le garder face a moi, si un seul réussit a passer dans mon dos je serrait vraiment mal, d'autant plus qu'ils ont l'air bien motivés la.

Une fois éloigné de Near je n'ai même pas le temps de jeter un coup d’œil autour de moi que je me retrouve à nouveau dans un corps a corps, mais avec Zen qui enchaîne rapidement ses coups sans me laisser le moindre temps mort, heureusement vu que ses coups sont moins puissants que ceux de Near je peux facilement les bloquer, mais il ne me laisse pas le moindre temps pour riposter, je les ai peut-être bien sous-estimer ces deux là, ils ont beau ne pas être coordonnés, ils réussissent a ne pas se gêner en attaquant, bon eh bien petit changement de plan dès que j'ai la moindre opportunité pour me retirer de ce corps a corps, chose qui arriva Plutôt rapidement, en effet Zen eu une seconde d'égarement me laissant le temps de contre-attaquer, cependant il s'en est aussi rendu compte et a esquiver Agilement.

Jetant un coup d’œil autour de moi pour éviter de me refaire agresser par un Near qui serait dans mon dos afin de vérifier qu'il ne tente pas de me prendre a revers, je me tournai alors de manière à avoir les deux faces a moi et entend Zen, chose attirant donc mon attention.

« Je crois bien que c’était un handicap que vous vous êtes inutilement donné. »

C'est à ce moment-là que je le vis avec le câble dans les mains et commencer à me tourner autours, mais c'est qu'il a de la suite dans les idées lui, malheureusement, il a oublié un petit détail et vais le lui rappeler très vite : je prends le câble en l'enroulant autour de mon bras pour tirer alors qu'il court, au pire ça va le déséquilibrer, au mieux il va tomber, dans tous les cas, je pourrais me sortir de là sans le moindre problème.

"Tu n'aurais pas parlé, tu aurais pu m'avoir, mais là, vous allez m'obliger à danser si vous continuez comme ça et vous risquez de ne pas aimer ça"

Alors que je dis cela je commençait a bouger doucement ma tête, en rythme avec une chansons que j'imaginais, puis mes jambes se mirent aussi a suivre ainsi que tous le reste de mon corps, j'avait par ailleurs perdu mon sourire confiant et hautain pour une expression plus neutre, ils veulent me résister et même me mettre en difficulté? Très bien mais je vais leurs faire connaitre l'enfer alors.
avatar

Invité
Invité

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Cours de Sport [première classe arrivée]
» [Cours Pratique] Maîtrise élémentale
» [Cours pratique] La maîtrise de l'esprit
» Cours n°1 : Introduction à la Magie Noire
» Premier cours d'anglais avec la 3E [classe 3E]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: