nom dupartonom dupartonom dupartonom duparto
nom dupartonom dupartonom dupartonom duparto

Test rp' de Mao.
Jeu 17 Nov - 16:13

One day before.




Les volets fermés, aucune lumière ne pouvait pénétrer via cette voie.  Des vagues bruits se faisaient entendre, à cause des murs trop fins, comme les discutions de deux adultes, avec un homme un peu trop bruyant. Horloge murale annonçait dix heures et tout le monde dans la maison s’activait, sauf une personne. La propriétaire de la chambre sans lumière était encore sous sa fine couverture, le visage caché. Seule sa chevelure dorée dépassait, beaucoup trop longue même attaché. Même le chat, au pied du lit, s’amusait avec les longues mèches, démêlant avec ses griffes les nombreux nœuds. Parce que, bien-sûr, la jeune fille avec la flemmardise de lever son cul de sa chambre, pendant toute les vacances pour aller se laver. Sortir de sa chambre ? Juste pour manger ou aller s’occuper de son petit-frère quand il pleure, si la baby-sitter n’est pas là.

Quelques vagues mots d’une étrange langue marmonnée et le chat avait gentiment rencontré le mur, miaulant sur le coup en s’enfuyant sous une étagère. Il ne fallait pas chercher la blondinette. La porte d’entrée avait claqué et Mary savait que la maison n’était que pour elle, pendant une heure, le temps que la baby-sitter arrive.

Posant pied à terre, l’enfant s’était étiré avec un fin sourire. Elle, sadique à propos des chats ? Totalement. En plus, il était errant, il avait déjà de la chance d’être au chaud. Vêtu d’une chemise de nuit blanche, elle avait fait quelque pas en dehors du cocon chaud de sa couverture pour rejoindre la salle de bain. Mary s’était trop reposer sur ses lauriers, ses réflexes s’étaient éteints et c’était une mission pour elle de les retrouver. Dans une semaine, elle ira dans un établissement pour les gens ‘comme elle’.

Après une heure, la blondinette fût habillée d’un jean simple, avec un t-shirt noir usé. Ses cheveux étaient pour une fois attachés en une tresse, retombant sur son dos. Des cris avaient brisés le calme de la maison : le gosse était réveillé. Soupirant un peu, l’ainé était allé s’occuper de son cadet, grognant un peu. Si seulement il n’était pas, elle aurait pu s’en aller plus tôt. Heureusement, après une dizaine de minute, la baby-sitter était arrivée. Les deux jeunes filles ne s’entendaient pas du tout, usant de faux sourire devant les parents. Aux yeux de Mary, la baby-sitter n’était qu’une ‘salope qui veut que du fric.’ Et aux yeux de baby-sitter, l’enfant était une ‘Petite conne qui mériterais des baffes.’ Nombreuse ont été les fois où Mary avait usé de sa magie sur elle, plus ou moins discrètement pour l’embêter.

Aujourd’hui, les deux filles avaient échangés un regard, Mary sur le pas de la porte.

- Mary, aujourd’hui, tu ne sors pas.

La dénommé avait eu un sourire moqueur, croisant ses bras sur son torse. Un ricanement, un doigt d’honneur, la fillette avait amorcé un pas dehors, quand la plus vielle avait agrippé son bras, plantant ses ongles dans sa peau pâle. Mary avait lancé un regard noir à la Baby-sitter, retirant son bras de sa prise comme si il avait été brûlé. Un duel de regard avait été lancé entre les deux jeunes filles.

-Puis-je savoir pourquoi ?

-Parce que. Retourne dans ta chambre.

Claquant sa langue contre son palais, Mary n’avait plus réellement d’autre choix, que lancer un sort. Fermant les yeux pour se concentrer, elle avait visualisé l’ours en porcelaine, dans la chambre de Noam, le petit frère. Quelques mots et des pleures s’étaient fait entendre. La baby-sitter était allée directement s’occuper du gosse, tandis que Mary avait fui. La petite n’avait pas calculé la trajectoire de l’objet et au final, le bébé n’avait reçu qu’un bout de porcelaine dans le bras, rien de grave. C’était comme cette raison qu’elle devait s’entrainer, progresser. Ses capacités sont trop ingérables, donnant des situations pires.

Une fois arrivé dans la forêt, en courant, elle avait rejoint sa cabane. Un vieux punchingball usé trônait au milieu, avec quelques dessins. Quelques coups sur cet objet l’aidaient à évacuer tout son stress, son anxiété. Mary aura beau paraitre calme, ses membres tremblait rien qu’à l’idée de partir de cette maison. La blonde ne voulait pas quitter cet endroit, elle s’y était attachée malgré tous les problèmes. La peur de la solitude, bien qu’elle tente d’y faire face, la blonde ne pouvait y faire face. Mary se détestait pour avoir des sentiments aussi sensible. Où était passé le guerrier au sang-froid, qui n’avait peur de rien ?

Un cri de rage, elle avait laissé sa tête reposer sur le punching-ball, les yeux fermés. Il voulait juste rentrer chez lui.



Nombre de mots:767 mots.
Vos points positifs: La description ? I don't khow.
Vos points négatifs Certaine répétition ? A vous de me le dire.
Souhaitez-vous devenir un professeur ? Oui [ ] Non [x]
Souhaitez-vous être pris en charge par un professeur ? Oui [x] Non [ ]

avatar

Invité
Invité
Dim 20 Nov - 23:17

Test RP - Mao Kandel


Heeey ! D'abord, désolée du temps pour la validation. Mon WE était tellement chargé, je mourrais sous les travaux littéralement.
Ton style RP est agréable à lire, peut-être utilisé davantage de marquer de relation ? Ce n'est qu'un petit conseil à part. Ça rendrait la lecture plus fluide.
Du coup, je valide mon kiki, amuses toi bien ! :keurkeur:
Verdict

Nombre minimum par RP: 400 mots sans les dialogues


"I'm so fighting for peace"

Tom la colle qui m'avoue son amour:
 
avatar
Messages : 203
Date d'inscription : 19/09/2016


Carnet de Bord
Pouvoirs:
0/100  (0/100)
C.G:
0/100  (0/100)
Humanité:
0/100  (0/100)
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Nouveau test de répartition
» Mélanie passe le test HIV (pv Guillaume et un autre médecin)
» Test : qui est ton idole...
» Le langage des fleurs... Petit test...
» Etes-vous attentifs aux autres ??? Petit test...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: