nom dupartonom dupartonom dupartonom duparto
nom dupartonom dupartonom dupartonom duparto

Righteous || Inukai Renka
Dim 1 Jan - 2:34
Je suis Renka Inukai

image de ton personnage 132*177 / Redimensionnement automatique
Sexe:
Âge: Ses souvenirs remontent que jusqu'en 1482, donc 534 ans. Mais elle en fait à peine 20. Les dermatologues la haïssent.
Race: Inugami.
Étiquette: Le Chariot, La Justice, L'Hermite.
Rang: Elève en 4e année.
Orientation sexuelle: Homosexuelle, mais ne se l'avoue pas et préfère dire qu'elle est désintéressée par ces « frivolités ». Oui, elle est relativement pudique ...
Langue(s): Japonais, Anglais, Français, Chinois, Espagnol, Allemand, ainsi que quelques bribes de Russe et de Thaïlandais mélangés à du Laotien.
Nationalité: Japonaise.


Physique & Mental Honnêtement ? Vous n'aimez pas Renka. La majeure partie d'entre vous, du moins. C'est pas nous qui l'avons décidé, tout comme ce n'est pas vous qui l'avez décidé … Et ce n'est pas elle non plus, on vous rassure. Mais, disons que Renka a un de ces caractères, de ces tempéraments, qui font que, pour l'apprécier, il faut du courage, de la patience, de la compréhension et surtout, oui, surtout, ne pas être trop difficile. Du moins, pas autant qu'elle ne l'est. Car vous avez devant vous le genre de personnes similaires à la secrétaire insupportable, typique qui colle aux fesses des gens tant qu'ils ont pas rendu le pauvre papier manquant, papier qui est juste là « au cas où ».

Enfin, de toute façon, il suffit de voir ses vêtements pour déjà remarquer que, oui, Renka craint, et que tous les ados cool et tendance vont pas l'aimer. Elle a beau avoir été gâtée par la nature, avec ses jolies formes, son mètre soixante-sept pour un poids plus que correct … En plus de ces longs cheveux noirs, et de ces belles prunelles ambrées, frôlant le doré au soleil … Oui, c'est beau, tout ça, c'est une jolie jeune demoiselle que voilà, jeune et pleine de vie. Mais.

MENSONGES ! Diffamation ! Disgrâce ! C'est une vieille, plus vieille que n'importe quel être humain encore vivant sur Terre, plus vieille que les grands-parents des derniers grands-parents encore en vie ! Et ça se voit, oui, ça se voit dans sa façon de se tenir et de se vêtir : droite, propre, distinguée, et surtout mon dieu que ses vêtements habituels semblent dater du siècle dernier. Ou du précédent. En tout cas, ses vêtements qu'elle porte habituellement pour se détendre sont plus vieux que la majeure partie d'entre nous, et rappellent énormément l'ère Meiji. Ou Edo. Qu'importe. C'est une doyenne dissimulée sous ses airs de jeune fille pure et innocente.
Certains se demanderaient pourquoi cette vieille sénile a pourtant le teint de pêche d'une jeune demoiselle. Cependant ... la raison échappe même à celle-ci. Les Inugamis étant à l'origine des chiens ayant déjà perdu la vie, il y a beaucoup de spéculations quant à leur existence. Quelques-uns ont l'air très âgés, d'autres bien plus jeunes qu'ils ne le sont réellement. Des théories supposent que cela dépend de l'âge que les chiens avaient avant de mourir, tandis que d'autres soulèveraient la possibilité que cela dépend du temps passé à vivre en tant que dieu chien, ou de la densité de leurs pouvoirs. Dans tous les cas, si ces théories sont vraies, alors ce spécimen que nous sommes actuellement en train de décrire serait soit à l'origine un chiot inoffensif et inexpérimenté, soit une incapable. Dans les deux cas, cela ne la valorise en rien ...

Bon, on s'excuse, il arrive parfois qu'elle porte tout de même des vêtements « récents ». Donc elle paraît pas non plus tant une vieille croûte que ça. Mais on ne vous ment pas en vous disant qu'elle est vraiment vieille, et qu'elle a beau faire des efforts pour rester à jour, c'est difficile.

Et ça se voit dans son parler. Quelques vieux mots japonais peuvent apparaître ici et là, prononcés dans le dialecte du Kansai ; ou alors quelques expressions ou références ne datant pas de la dernière pluie, loin de là. De sa voix habituellement claire, relevant une certaine maturité chez elle de par les quelques sonorités graves, il est parfois dérangeant et perturbant de faire face à l'Inugami. Pourquoi donc ? Sans doute ce « léger » contraste entre toutes les connaissances accumulées dans son cerveau et son physique. C'est pas vraiment sur son front qu'il est écrit « J'AI VECU PLUS D'UN MILLENAIRE », après tout.

Mais cela peut se voir dans sa façon d'être, et, bon dieu qu'Inukai est carrée. Organisée, droite, juste, cultivée, raisonnable et rationnelle ; ajoutez ça une tendance à sermonner quiconque agit d'une façon incorrecte, inappropriée et scandaleuse, et vous avez le stéréotype parfait d'une présidente du conseil des élèves. Mais. Enlevez les lunettes et toutes les qualités de ces stéréotypes-là, faites une queue de cheval de sa longue chevelure soyeuse, et ajoutez des oreilles de chien propres à un Youkai de son type. Bravo, vous avez Renka. En fait, plutôt qu'une présidente de conseil des élèves, elle se rapporterait plus à une secrétaire comme dit précédemment. Ou un général d'armée, vu qu'elle a des bases en Aïkido et Judo et est en plus très endurante et sportive. Elle a beau être vieille, son corps reste sain.

Après, bon … Nous sommes un peu dur avec elle. Si elle est souvent habillée avec des vieux vêtements, c'est parce qu'elle se rattache énormément aux époques précédentes, tournant difficilement la page, et affectionne tout particulièrement ce qui lui est offert et ce qu'elle a vécu. Tout comme elle a beau user de vieilles expressions de temps en temps ; elle est très travailleuse, parfois même au point d'être perfectionniste, et fait de son mieux pour se rattacher aux autres – tout comme elle veut leur éviter bien de difficultés pour la comprendre. Quant à cette tendance à être dure au point de crier sur quiconque est imparfait ? Le simple désir de ne pas voir ces personnes-là échouer là où elle a pu échouer, et leur éviter bien de souffrances – même si, bon, c'est pas mettre les pieds sur la table qui va faire souffrir les gens. A ce niveau-là c'est juste elle qui ne peut accepter de voir cela se dérouler sous ses yeux.

Facilement choquée, stressée, blessée ; l'Inugami a beau aboyer à plein poumons, au final, elle ne mord pas. Elle reste juste relativement maladroite avec les autres malgré ses centaines d'années d'expérience. D'où le fait qu'on ne décide pas que vous l'aimiez ou non ; elle est juste … difficile à suivre, à comprendre, et souvent incomprise.
Ahhh, ces seniors ...
Pouvoir En tant qu'Inugami, Renka est capable de beaucoup de choses. Sa race a beau vouloir dire « Dieu Chien », il lui est cependant possible de faire bien plus qu'un hybride, à savoir prendre une apparence animale partielle ou complète, et avoir toutes les capacités en lien avec l'animal correspondant – soit avoir un odorat ou une ouïe très développée, ainsi que des capacités athlétiques proches de celles d'un chien.

Malheureusement, ce « bien plus » désigne une capacité que l'Inugami refuse d'utiliser, sauf en cas d'extrême nécessité : que cela soit pour servir une cause juste, ou encore venir en aide à une personne qui lui est chère. Et cela est la capacité de prendre possession d'un autre corps. De la magie noire, c'est ainsi que l'on appelle cette compétence pouvant sonner certes amusante, mais en vérité particulièrement dérangeante. Après tout, posséder quelqu'un – ou même un seul de ses organes, par exemple – peut infliger de fortes douleurs au possédé, pouvant mener à la mort si tel est le désir de Renka. Mais jamais ce désir ne lui est venu, tout comme il ne viendra jamais : car, si posséder nécessite une concentration des plus fortes, jamais elle ne pourra se concentrer dans l'idée d'infliger la mort. Son coeur balancera, et une simple hésitation pourrait non seulement avoir des conséquences désastreuses sur le possédé, son corps et son esprit, mais également Renka ; notamment d'un point de vue mental, si la possession vient à être annulée brusquement.

Mais il n'en est rien, fort heureusement. Juste, loyale et fidèle avec ses siècles d'expérience, Renka ne souhaite en aucun cas avoir recours à cette capacité, voire aucune d'entre elles, à vrai dire. Raison pour laquelle elle laisse, la majeure partie du temps, ses oreilles et sa queue visible de tous à l'académie ; tout comme elle ne montre aucun signe de violence – si ce n'est avec un balai ou bien une règle …

Pourquoi être donc dans cette académie, alors, si elle ne souhaite user de ses pouvoirs ? Tout simplement pour avoir un contrôle parfait sur eux. Heureusement, la voilà capable de maîtriser ces compétences avec brio, notamment lorsqu'il s'agit de modifier les parties de son corps. Autrement, la possession nécessite encore du travail, du peaufinage, mais, jusque-là, elle arrive sans souci à posséder des objets inanimés. Reste à faire de son mieux pour passer au-delà de la possession des êtres vivants ...


Histoire Reminiscence

Une seule et même histoire peut prendre différentes formes. Que cela soit par le point de vue, l'interprétation, ou tout simplement ce que le cerveau en retient. Des événements traumatisants pour les uns seraient normaux pour les autres. Des événements sans grand intérêt pour certains seraient, pour les autres, tout simplement bouleversants. Du coup, qu'est-ce qu'une histoire ? Un reflet de ce que l'on a retenu d'un ensemble d'événements, sans doute. Car ce n'est pas ce que l'on a vécu qui compte, au final. C'est ce que l'on en garde, et fait. Renka le sait trop bien. Vu qu'elle a perdu en mémoire tout ce qui a précédé une chute du haut des montagnes.

- - - - -

Une longue cicatrice parcourant sa hanche droite, un vieux carnet dans lequel était écrit le récit de ses déplacements, remontant à un an avant sa chute, qu'elle conserve toujours mais dont les écrits sont depuis longtemps délavés. Voilà ce qu'il en reste de l'Inukai. Sa chute remonte à il y a fort longtemps, en Hiver 1482, très précisément. Une date qu'elle n'oubliera jamais … Et ce de par ce sourire chaleureux du vieil homme qui l'a retrouvée. Un sourire aussi chaleureux que les flammes qui réchauffaient sa baraque, perdue au milieu des montagnes enneigées japonaises. Un sourire contrasté à la neige tombante au dehors, par la petite fenêtre.
C'est sous l'apparence d'un Akita noir et blanc de petite taille, blessé, que l'Inugami fut récupérée dans la nature. Et c'est sous l'apparence d'une jeune adolescente répondant au nom de Renka Inukai que, des années plus tard, celle-ci quitta le petit foyer, abandonnée par son propriétaire. La faute du temps, inexorable. Acceptée pour ce qu'elle est véritablement, pour la première fois de sa vie – c'est ainsi qu'elle vit la chose, n'ayant aucun souvenir des années précédentes -, Renka entama, par la suite, une longue vie dans le mensonge de sa véritable identité. Si cet homme, qu'elle appelait d'abord Monsieur, puis Maître, et Père à la fin, l'avait acceptée telle qu'elle est, il n'en est rien des autres humains.
Errant alors à droite et à gauche, elle effectuait des petits boulots, que cela soit le travail dans les champs, ou encore aux côtés des marchands ; et ce en maintenant une apparence humaine, nécessitant, de temps en temps, de s'effacer de la société pour reprendre sa forme originelle. A cette époque, le Japon s'ouvrait au monde, aux autres pays ; ainsi Renka eut l'occasion de découvrir, et apprendre beaucoup de choses ; mais, de par les nombreux conflits se produisant dans le pays du soleil levant à cette époque, Renka se retira très rapidement dans les pays voisins tels que la Chine – ou encore ceux en son Sud, durant un temps très court.

C'est avec la montée de Tokugawa Ieyasu au pouvoir dans son pays natal, et donc avec le retour de la paix, que l'Inugami revint ; juste à temps, avant que les frontières ne se ferment pour les siècles à venir … Des siècles pendant lesquels Renka n'a cessé d'explorer le pays, dans les moindres recoins, voyant non seulement son développement culturel et intellectuel mais aussi en accumulant de nombreuses connaissances.
Mais les périodes de paix sont courtes, éphémères, à un tel point que l'on ne réalise à quel point elles étaient belles et magnifiques que lorsqu'elles sont hors de portée. Avant même qu'elle ne le réalise, l'Inukai dû de nouveau se retirer de son pays tant aimé, afin de se rendre en Europe. Là encore, vagabondant sans réel but – si ce n'est découvrir le monde, et, qui sait, récupérer ses souvenirs -, Renka vint à croiser la route de nombres de gens, apprendre leurs langues respectives que ce soit par les interactions sociales ou les livres. Une vie précaire, des liens aussi vite brisés que créés ; voilà l'existence de Renka, durant les cinq siècles dont elle a encore souvenir.
Cela ne la déplaisait pas, loin de là. Pendant ses longs voyages, elle avait appris – appris des choses sur ce monde, les êtres qui le peuplent, et … Elle-même. Les Inugamis, cette capacité de modifier son apparence comme elle le connaissait si bien, mais également cette capacité si répugnante à ses yeux qui est la possession de corps, autres que le sien. Une chose dont elle serait également capable, apparemment, mais qu'elle n'a jamais su. Ni voulu connaître. Etrangement, le fait de se savoir capable d'une telle chose l'effrayait. Mais la fascinait aussi. Une fascination qu'elle réprima, et ce en s'ordonnant que cette capacité serait à contrôler, maîtriser le mieux possible, voire même … dompter. Par nécessité. Pour éviter des catastrophes, qu'elle sache quoi faire, éviter des erreurs. Savoir ce qu'il en est, pour mieux s'en défaire … Tels sont ses mots.

Allant là où le vent la menait. Même si elle apprécie le contact, les relations sociales, la gentille demoiselle répondant au doux nom de Renka s'obstinait à garder ces relations à distance, ou ne pas y mettre trop son coeur. Cela l'attristait que de devoir rester seule au fond, mais en même temps, elle se répétait sans cesse qu'ainsi, elle pourrait protéger les autres. De quoi ? Aucune idée. Mais, si elle veillait à ne pas trop s'attacher aux autres, c'est bel et bien pour qu'ils ne puissent souffrir de son départ, et qu'elle ne reste qu'un vague souvenir.

Hasardeuse, instable, apparaissant un instant pour disparaître au suivant. C'est dans ce même hasard que la vagabonde entendit parler d'une académie, acceptant les personnes « comme elle ». Une histoire qui avait titillé sa curiosité, son désir d'en savoir plus … Et qui, « quelques temps » après - de son point de vue -, fut enfin menée dans la dite académie. Tout le savoir qu'elle accumulait, désirait encore accumuler, se trouvait sans doute ici. C'est son instinct qui lui disait que, en entrant à GAA, elle en saurait plus … et que cela resterait une expérience mémorable.

- - - - -

Si par expérience mémorable il s'agissait d'apprendre à développer les pouvoirs qu'elle répugnait autant, alors, oui, c'est bel et bien aussi mémorable que si l'on venait à graver au fer rouge sur toutes les parties de son corps chaque détail de chaque cours auxquels elle a assisté.
Combien d'années était-elle là … ? Elle ne comptait pas vraiment. La seule chose qu'elle comptait, c'est son âge, à partir de ce fameux 1482. Et elle était … ben, vieille, quoi, avec ses guenilles dissimulant sa cicatrice, ainsi que son carnet illisible et son sac presque dépareillé contenant tout et n'importe quoi. Mais, cela ne lui importait pas vraiment. Cet établissement était tout ce qui comptait pour le moment. Pour une fois qu'elle avait une destination précise le matin ...


image de ton personnage 132*177 / Redimensionnement automatique
Pseudo/Nom: JOHN CENA-- Non, appelez moi Earth. B']
Âge: 18 ans tout frais !
Comment avez-vous connu le forum ?: Partenariats, je crois ?
Votre avis global sur le forum: Y a un petit détail dans le contexte qui m'a tiquée, c'est que 3 individus se rencontrent mais 4 académies sont formées par la suite ? (Dédoublemeeeent!) Du coup je sais pas s'il s'agit d'une erreur passée inaperçue ou bel et bien d'un détail intriguant.
Code du règlement: Validé par Zen.

avatar

Invité
Invité
Dim 1 Jan - 8:04
Oh... Une autre vielle qui le fait pas? Bienvenue et bonne chance pour ta validation!!!^^
avatar
Messages : 14
Date d'inscription : 16/12/2016

Sylvie
5ième année - Classe B

Carnet de Bord
Pouvoirs:
0/0  (0/0)
C.G:
100/100  (100/100)
Humanité:
100/100  (100/100)
Sam 7 Jan - 7:42
Merci beaucoup ! Et oui, une vieille qui fait pas son âge, on en a jamais assez B')
avatar

Invité
Invité
Dim 8 Jan - 13:52
Hey, hey, heyyyyy bienvenue ma belle... VIEILLE ??! HAHAHA, j'étais morte de rire en lisant ta description physique et mentale. Je ne m'y attendais pas du tout ! Excellent tout ça ! ~ ;D

J'ai cependant quelques petits points à revoir avec toi, mais rien de difficile !
  • 1. Fiche bien intéressante, qui est prenante à lire ! Le rythme de la lecture se trouve un poil ralentie en raison de quelques petites erreurs et de mots qui manquent parfois. Des petites erreurs d’inattention, rien de grave mais c'est dommage étant donné le très bon rythme que tu crées. ^^
    Je te liste ici quelques passages à revoir, mais n'hésite pas à te relire lors de tes futurs RP également pour que ce soit impeccable. :)

    [Partie Physique & Mental]
    Renka a écrit:
    plus vieille que n'importe lequel être humain
    Renka a écrit:
    c'est parce qu'elle énormément rattachée

    (Et en fait, je n'ai rien eu à relever pour les autres parties haha.)

  • 2. Des questions !
    [Partie Physique & Mental] Est-ce que tu as une raison pour laquelle l'apparence de Renka soit figée dans le temps ? Est-ce en raison de sa race d'inugami ? Auquel cas, je pense qu'il serait mieux que tu précises la raison dans un coin de ta description ou de son histoire. :)

    [Partie Pouvoir] Je voulais connaître les répercussions de sa capacité à prendre possession d'un autre corps sur elle-même. Est-ce que c'est ce que tu as précisé "Après tout, posséder quelqu'un – ou même un seul de ses organes, par exemple – peut lui infliger de fortes douleurs, pouvant mener à la mort si tel est le désir de Renka." ?
    En fait c'est ce petit passage que je n'ai pas compris. Lorsqu'elle prend possession du corps de quelqu'un, elle peut infliger à cette personne-là des douleurs ? Ou alors utiliser cette capacité fait que cela lui inflige des douleurs ? Il faudrait juste que tu rendes ce passage plus clair. ^^ Dans le cas où cette capacité lui permettrait d'infliger des douleurs à ses "victimes", je pense qu'il faudrait que tu expliques les effets négatifs mais pas que, que cette prise de possession pourrait avoir sur elle, afin que cela soit plus équilibré. :) (Par exemple, lorsqu'elle prend possession, son véritable corps s'effondre, il est plus vulnérable, la durée de possession est en moyenne de X temps etc.)

    [Partie Histoire] Alors là, c'est juste une question qui me taraudait personnellement mais libre à toi de révéler ou non dans ton histoire. Comment ça se fait que Renka soit tombée d'une montagne... ? o.O Enfin, si tu veux garder ça mystérieux, t'inquiète pas ton histoire me va très bien comme ça. ^^ C'est juste que je me posais cette question haha.

  • 3. Hop, je pense que c'est tout ce que j'avais à dire pour ta fiche ma vieille. ;) Pense à rédiger ton test RP afin que je vois comment tu te débrouilles à animer Renka !

  • 4. Et puis ton avatar à recenser ici ma p'tite dame ! :)

  • 5. Pour finir, sincèrement navrée pour le retard. Mais promis, je m'occuperai bien de ton cas hehe. N'hésite donc pas à me MP si besoin est. ~

    ... En fait je viens de tilter mais... Zen ne va pas du tout t'apprécier hahahahahaha. Ce crétin a peur des chiens. :fufu: :fufu: :fufu:


Zen parle en #6495ED
Son renard Kai glapit en #FFA07A
avatar
Messages : 80
Date d'inscription : 04/10/2016

Zen
3ième Année - Classe A

Carnet de Bord
Pouvoirs:
0/0  (0/0)
C.G:
100/100  (100/100)
Humanité:
100/100  (100/100)
Dim 15 Jan - 17:49
Bonjour ! Désolée pour le temps de réponse, la semaine était assez chargée. :p
Tout d'abord, merci ! Ca me fait plaisir que mon style d'écriture te plaît malgré les quelques erreurs, mais je ferais de mon mieux pour corriger tout ça par la suite !
Concernant tous ces points ... Je m'attendais à ce que cela soulève des questions xD Voilà donc les réponses !

2. Dans un premier temps, j'ai rajouté dans une partie du Physique/Mental une petite explication "suggestive" quant à l'apparence de Renka. :D
Citation :
Certains se demanderaient pourquoi cette vieille sénile a pourtant le teint de pêche d'une jeune demoiselle. Cependant ... la raison échappe même à celle-ci. Les Inugamis étant à l'origine des chiens ayant déjà perdu la vie, il y a beaucoup de spéculations quant à leur existence. Quelques-uns ont l'air très âgés, d'autres bien plus jeunes qu'ils ne le sont réellement. Des théories supposent que cela dépend de l'âge que les chiens avaient avant de mourir, tandis que d'autres soulèveraient la possibilité que cela dépend du temps passé à vivre en tant que dieu chien, ou de la densité de leurs pouvoirs. Dans tous les cas, si ces théories sont vraies, alors ce spécimen que nous sommes actuellement en train de décrire serait soit à l'origine un chiot inoffensif et inexpérimenté, soit une incapable. Dans les deux cas, cela ne la valorise en rien ...

Ensuite, par rapport au pouvoir, la précision a été apportée :
Citation :
Après tout, posséder quelqu'un – ou même un seul de ses organes, par exemple – peut infliger de fortes douleurs au possédé, pouvant mener à la mort si tel est le désir de Renka. Mais jamais ce désir ne lui est venu, tout comme il ne viendra jamais : car, si posséder nécessite une concentration des plus fortes, jamais elle ne pourra se concentrer dans l'idée d'infliger la mort. Son coeur balancera, et une simple hésitation pourrait non seulement avoir des conséquences désastreuses sur le possédé, son corps et son esprit, mais également Renka ; notamment d'un point de vue mental, si la possession vient à être annulée brusquement.
Techniquement donc, le gros défaut de cette capacité à posséder les autres corps, êtres comme objets, est que non seulement son esprit doit se concentrer sur sa cible uniquement, mais que si le "lien" vient à être coupé sans que ce soit elle qui le décide de son plein gré, il peut non seulement y avoir des conséquences graves pour le possédé (je laisse deviner les pires choses qui pourraient arriver), mais aussi pour Renka, d'un point de vue mental uniquement (ou plus cérébral, on va dire, par des lésions, par exemple).

Ensuite, l'Histoire !
J'ai hésité à donner une brève explication de son passé et faire une sorte de séparation de la fiche entre la réalité et sa propre perception, mais je me suis dite que ce serait plus intéressant que de conserver la chose secrète - du moins sur la fiche. Son passé ne l'impacte pas sur le présent (pour le moment, tout dépend de son développement à vrai dire. XD), mais il conserve tout de même une certaine importance sur quelques unes de ses actions et pensées.


3. Le test RP devrait venir très prochainement, j'ai commencé à travailler un peu dessus mais ça avance difficilement car j'ai pas d'idée pour un test ... c':

Par rapport au retard, c'est pas grave ! Au contraire, si le temps est nécessaire pour lire la fiche et l'évaluer (surtout une évaluation aussi précise, j'aime !), ça me va !

(Pour Zen ça sera réciproque, Renka est mal à l'aise avec tout ce qui se rapporte aux renards avec sa nature de clebs. xD)
avatar

Invité
Invité

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Approchez une inukai si vous oser

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: