InsomniaRich Harassementtokyo ghoul higanbanaOjisatsu
New Life.comQuatar ProjectEx-Nemesisnom duparto

let's play [Liu Shan]
Sam 25 Aoû - 14:48

11h40. Je sors de la salle en traînant le pas. J’ai les yeux qui piquent, les fesses engourdies et le dos en compote. Sinon, ça va. Derrière, mes camarades pressent le pas. Je leur tire la langue et m’écarte.

C’est enfin l’heure de déjeuner. Je meurs de faim. Littéralement. Ça doit bien faire une demi-heure que mon estomac discute avec celui de mes voisins de table.

Je passe donc rapidement prendre deux sandwich, usant de ma petite taille pour passer discrètement devant (quand y’a Eugène y’a pas de plaisir). Une fois les emplettes faites, je repense à cette matinée et pousse un long soupir. Une fois de plus je n’ai strictement rien compris au cours. Certes, j’ai dû m’assoupir quelques minutes, mais en rouvrant les yeux, le professeur continuait de parler dans une langue étrangère. Rien à faire, même en lisant des dizaines de fois le manuel sous mes yeux.

Tout en déchiquetant le sachet du premier casse-croute, je me décide à errer à travers les couloirs. La plupart des étudiants sortent prennent l’air, pour avoir une vraie coupure dans la journée. Moi, j’aime bien profiter de ce temps-là pour mettre à exécution des plans machiavéliques. Jamais bien méchant, mais beaucoup trop marrant.

Aussi, je scrute les recoins du premier en traversant l’étage, mais ne trouve personne. J’emprunte donc l’escalier pour squatter chez mes ainés. Il y a déjà plus de monde.
En slalomant entre les élèves, je trouve les proies parfaites. Un groupe de troisième année sur leur téléphone, qui ne prêtent absolument aucune attention à ce qui les entoure. Le seul problème, c’est qu’il y a un prof non loin d’eux. Jamais vu sa tête. Mais je ne peux décemment pas enfreindre le règlement en face lui, bien que l’envie ne manque pas. Il me faut quelque chose pour faire diversion.

J’attrape la première personne qui passe, sans même regarder de qui il s’agit et me plante devant ledit professeur.

« M’sieur ? On a entendu des élèves se foutent dessus près de l’escalier. Et ça sent le brûler. Faudrait peut-être aller voir. Pas vrai ? » Je me retourne vers mon complice de fortune avec un regard entendu et lui offre un sourire rayonnant.
avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 19/08/2018
Race : Farfadet
Feat : Chise Hatori

Alisha Vermillon
2ième Année
Sam 25 Aoû - 16:24



Alerte enlèvement.

On le kidnappe !

Cheveux de feu et yeux émeraudes sont à l'origine du méfait. Il est secoué, déboussolé. Son regard s'agrippe tant bien que mal à ce qui semble être le sol. Mais le voilà planté devant plus grand que lui ; un homme au visage sévère, sûrement un enseignant.

Tous les professeurs ont le visage sévère
.

La discussion s'engage. C'est faux, il vient de l'escalier, et il n'a vu personne se.. foutre dessus ? Qu'est-ce que c'est, se foutre dessus ? S'entasser mutuellement sur un camarade ? Monter sur ses épaules ?

Ça le dépasse.

Mais voilà que les deux émeraudes viennent quémander leur dû, et quel dû ! Ils veulent un mensonge. Ô sacrilège, c'est si mal de m-..

Soit. Ce sourire lui parait aussi resplendissant que mortel. Il hoche vivement la tête.

« Oui. Pas sûr que celui d'en-dessous arrive à supporter leur poids. » Voilà une bonne chose de faite. Certes, l'enseignant transpire la perplexité, mais il se décide toutefois à aller jeter un coup d’œil. Liu le suit du regard, un faux sourire aux lèvres.

Lui, il est toujours perdu.

Il se tourne vers la demoiselle, penche doucement la tête. « Qu'est-ce que c'est, se foutre dessus.. ? »

Décidément, ça le travaille.



avatar
?
Messages : 18
Date d'inscription : 18/08/2018
Race : Shen-long
Feat : Hiro'omi Nase

Liu Shan
3ième Année
Dim 26 Aoû - 6:58

Une bonne chose de faite. La haute instance partie, plus rien ne m’empêche de contourner ce si précieux règlement pour mes plaisirs personnels. Je m’apprêtais à me retourner pour remercier mon acolyte. Il avait eu l’air un peu perdu par les événements, mais avait tout de même appuyé mes dires. Fait important, car on me trouvait toujours un petit quelque chose de louche qui fait qu’on crie à la magouille.

« Merci pou- »
« Qu'est-ce que c'est, se foutre dessus.. ? »

Je le fixe, perdue à mon tour. Comment ça c’est quoi ?
Fichtre et scrogneugneu. Trop mignon. Et en plus, il me regarde avec ses yeux ronds.

« C’est… » Mon cerveau tourne à toute vitesse. Mes neurones jusque-là en stand-by s’active et tente de trouver une définition compréhensible.

« C’est quand deux personnes… ou plus.. -se tapent dessus. J’approuve surtout pas la violence ! Faire du mal aux autres, c’est franchement pas cool. » J’agite les mains devant moi comme un bouclier, rendant mes explications encore plus foireuses.
« En plus, j’ai inventé ça pour le faire partir…»
Tentais-je pour rattraper le coup.

Je suis presque certaine que ma réponse ne l’a pas éclairé. Mais bon, je souffle de dépit, avant de lui faire une courbette.

« Alisha Vermillon pour te servir, camarade. Mais tu peux m’appeler Alice sans problème. J’suis en deuxième année. Et merci pour tout à l’heure. »
avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 19/08/2018
Race : Farfadet
Feat : Chise Hatori

Alisha Vermillon
2ième Année
Dim 26 Aoû - 16:12



Ses pupilles s'écartent, comme pour laisser entrer la vérité.

« Aah ! D'accord. Mes excuses, je ne suis pas très familier avec les expressions humaines. » Comme beaucoup d'autres à l'académie, en soi. Il apprend, certes, mais à sa vitesse. Généralement, la plupart des idiomes lui passent au-dessus de la tête.

Cela dit, elle lui donne l'impression de se justifier. Bizarre.

Il aurait manqué quelque chose ?

Moue, perplexité. Difficile de comprendre ces sous-entendus auxquels ses yeux sont aveugles. À priori, il y a anguille sous roche, or il n'est pas question du poisson ici, mais bien d'un élément caché.

« Oh, euh.. » C'est quoi, la formule de politesse ?

Ah !

« Enchanté, moi c'est Liu Shan. Tu peux m'appeler Liu. » Bien qu'il ne comprenne pas tout à fait comment elle passe d'Alisha à Alice. « En.. troisième année. » Ça avait l'air important de le préciser.. non ?

« Mais dis-moi.. pourquoi est-ce que tu voulais qu'il parte ? C'est un professeur, je crois. Tu ne l'aime pas ? Il t'a fait du mal, peut-être ? Si c'est quelqu'un de méchant, je peux t'aider, si tu veux. »

Forcément, c'est la curiosité qui l'emporte. S'il y a un complot visant cet enseignant, il veut en être. Pas par méchanceté gratuite, bien sûr que non, mais bien pour le frisson du mystère, et de la vindicte qui l'accompagnerait.



avatar
?
Messages : 18
Date d'inscription : 18/08/2018
Race : Shen-long
Feat : Hiro'omi Nase

Liu Shan
3ième Année
Lun 27 Aoû - 7:19

J’acquiesce, en accord avec les dires du jeune homme.

« Moi aussi j’ai du mal à comprendre toutes leurs expressions, mais j’ai eu la chance de lire beaucoup de leurs livres. Souvent étranges, mais enrichissants. Je pourrai t’en apprendre quelques-unes si tu veux. »

Il se présente à son tour. Liu Shan. Original. Très loin des nombreux homonymes que j’entendais chez moi.

« Mais dis-moi.. pourquoi est-ce que tu voulais qu'il parte ? C'est un professeur, je crois. Tu ne l'aimes pas ? Il t'a fait du mal, peut-être ? Si c'est quelqu'un de méchant, je peux t'aider, si tu veux. »

Je reste un moment perplexe devant cette avalanche de questions. Comment expliquer que mon intention était de ridiculiser des étudiants pour le plaisir. Bon, après mûre réflexion, ça a toujours été comme ça. Seulement, je m’éclipse après la facétie et non avant. Comme ça, je n'ai aucune excuse à trouver.

« Non, absolument pas, je n’ai rien contre lui. A vrai dire, je ne le connais même pas. Disons… Qu’il était une présence indésirable. » Je rigole nerveusement, avant d’avouer mes passe-temps. « J’avais prévu de passer le temps après manger. Et pour m’occuper, généralement, je mets en place un petit scénario burlesque pour rire. » Je finis ma phrase en marmonnant pour rendre mon aveu inaudible.

Je glisse un œil discrètement derrière moi pour voir où en sont mes victimes. Je soupire de déception en voyant qu’elles ont disparu.

avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 19/08/2018
Race : Farfadet
Feat : Chise Hatori

Alisha Vermillon
2ième Année
Mar 28 Aoû - 15:40



Alors là, il est complètement paumé.

Rien contre lui, mais indésirable..

Pour Liu, c'est pourtant la même chose.. ? Ses pensées s'entortillent, s'entrechoquent, alors qu'il arrive laborieusement à un semblant de conclusion. Sa compréhension de la langue n'aide en rien, mais là, ce n'est pas à une barrière qu'il a affaire, c'est à un véritable barrage !

Il hoche la tête vivement, comme pour se persuader qu'il a pigé l'histoire. Tous les moyens sont bons pour se débarrasser de cette curiosité maladive.

Mais le pire, c'est que ce qui arrive l'enfonce plus loin encore dans l'incompréhension. Passer le temps ? Scénario burlesque ? Les idées se bousculent, ça pourrait être n'importe quoi. À la manière des humains, il tâte son menton du pouce et de l'index. Parodie des songes, qui témoigne de son terrible conflit intérieur.

« Hem.. » Il est un peu gêné, voir beaucoup. « Je ne suis pas sûr d'avoir compris. Est-ce que tu veux dire par là que tu fais du théâtre ? De la comédie, je veux dire. » Burlesque, pour lui, ça a été vu en littérature. « Ou alors, c'est une façon détournée pour dire que tu joues des tours aux autres ? »

Il fait les yeux ronds. Il n'accuse pas, oh non ! Il cherche juste à comprendre.

« C'est que, comment dire, j'ai l'impression que tu prends beaucoup de pincettes pour m'expliquer. » Il s'arrête un instant. C'est bien ça, l'expression ?

« C'est pour ça que je préfère demander. Pour être sûr. »

Ouah, la pauvre, il a l'impression de la blâmer. Pour sauver le ton, il décide d'enchaîner sur le scénario le plus plausible.

« Mais.. si ce n'est pas le professeur que tu visais, qui c'était ? Il n'y a personne, ici. » À tous les coups, c'était les élèves qui se tenaient à côté il y a quelques minutes. « Ne me dis pas que j'ai fait fuir tes proies.. » Silence gênant. D'ailleurs, proie était peut-être pas le mot le plus approprié. Oups. « ... Désolé ? »

Les interactions sociales sont à revoir.



avatar
?
Messages : 18
Date d'inscription : 18/08/2018
Race : Shen-long
Feat : Hiro'omi Nase

Liu Shan
3ième Année
Mer 29 Aoû - 9:39

Je l’observe secouer la tête avec un sourire en coin. Il a l’air de se convaincre de quelque chose. C’est drôle et mignon à la fois. On dirait un chiot. J’ai juste envie d’attraper ses joues pour les étirer, comme je le faisais avec ma sœur.
Non, surtout pas. Il risquerait de mal réagir.

J’aimerais culpabiliser de l’embrouiller de cette façon, mais c’est plus fort que moi. Je darde mes pupilles émeraude sur lui, attendant un quelconque signe de la fin de sa réflexion.

« Du théâtre ? Non, du tout. » fis-je en gloussant « J’aurai trop peur de tout gâcher avec ma maladresse légendaire. » J’acquiesce pour moi-même. « Oui, oui. Très mauvaise idée. »

Je me décale pour m’appuyer sur le mur, avant de relever la tête vers lui.
« Oui, si on veut. Faire des tours aux autres, c’est dans ma nature. On est tous comme ça, enfin, pour la plupart. La vie est un jeu ennuyant, alors on s’efforce de la rendre palpitante. Sinon, je crois que je vais mourir d’ennui au bout de cinq ans, avec tous ces cours. »

Je finis par croiser les bras et le fixe. Pour quelqu’un qui semble perdu par la situation, il arrive rapidement aux bonnes conclusions. Autant être honnête avec lui, de toute façon, ce n’est pas comme si je cachais réellement mes intentions. Et il n’a pas l’air d’être le genre de personne à vouloir nuire à autrui.

Des proies, tout à fait.
« Absolument, ils avaient l’air tellement concentré sur leurs téléphones. Je voulais juste les affoler un peu, déformer leurs ombres. »
J’hausse les épaules. « Pas besoin d’être désolé. J’ai toute l’année devant moi. »

J’en profite pour fouiller dans mes poches et en ressort deux sucres d’orge. J’adore ces cannes bicolores. J’en enfourne une et lui tends l’autre. « Tiens, c’est une sucrerie humaine. »
avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 19/08/2018
Race : Farfadet
Feat : Chise Hatori

Alisha Vermillon
2ième Année
Ven 7 Sep - 18:48



« Toute l'année ? »

Woah, ça fait beaucoup.

Trois cent soixante-cinq blagues. Multiplié par le nombre de cibles.. ? On va arrondir à trois. On atteint les mille quatre-vingt-quinze victimes. À croire qu'Alisha est une blagueuse de masse. La terreur des têtes en l'air. Les gens comme lui, en somme.

Mince.

Avec autant de cibles, il finira bien par y passer un jour.

À ce moment, irruption soudaine. Sucrerie douteuse. Maintenant que des farfelues lui trottent dans la tête, il a envie de se méf-..

Ou pas, en fait. Il gratifie la rousse d'un sourire. Les cadeaux, ça ne se refuse pas. C'est avec une naïveté exemplaire que Liu Shan, dragon centenaire, enfourne son goûter dans sa bouche. Alisha a l'air trop gentille pour être méchante.

« Merchi ! » Nomnom, il parle la bouche pleine. Malpoli.

Mais un malpoli heureux.

Sauf que maintenant, ce n'est pas un grief qu'il a, mais bien un grief ET un cadeau à rembourser. Par sa barbe inexistante, c'est plus que ce qu'un dragon lambda expérimente en toute une vie. Le voilà redevable, au point de se soumettre aux pires bassesses.

Mais elle a l'air de tellement aimer ça. « Si tu veux, je peux t'aider à trouver une autre cible. Ça reste quand même ma faute si ton plan a échoué, alors j'aimerais réparer mon affront. » Affront, oui, on en est là. C'est un peu sa façon de ne plus s'en vouloir.

Il prend les choses à cœur, Liu.

« Je peux être très inventif quand il s'agit de briser les règles.. » Il déglutit. « Je crois. »

Oh, seigneur, il a l'impression qu'il va commettre un meurtre.



avatar
?
Messages : 18
Date d'inscription : 18/08/2018
Race : Shen-long
Feat : Hiro'omi Nase

Liu Shan
3ième Année
Mar 11 Sep - 15:34

Je mâche la sucrerie à pleines dents, faisant craquer la confiserie d’un bruit peu raffiné. Devrais-je prendre rendez-vous chez le dentiste un jour ?

« Ch’est bon hein ? Mais cha à tendance à coller. » tentais-je d’articuler, du sucre accroché à l’émail. Peu élégant, je l’avoue.

Même si mon plan a échoué, je peux affirmer mettre fait un camarade. C’est toujours appréciable de faire connaissance avec les autres élèves, car ça m’arrive assez peu souvent de le faire dans de bonnes conditions. La faute à qui ? Moi, évidemment. Les friandises ont le pouvoir de rapprocher les gens, je retiens cette stratégie. Je pourrai peut-être même soudoyer la haute instance.

« Un affront ? Je doute qu’on en soit à ce niveau-là tout de même. »

Je croise les bras et réfléchis quelques minutes. Il m’intrigue de plus en plus ce bout d’homme. Lui qui semblait si réticent et contre mes pratiques souhaite à présent réparer… son affront. Affront. C’est… excessif comme mot. Mais pas grave. Je l’aime bien ce personnage.
La pause étant bientôt finie, j’aurai vite abandonné l’idée de reprendre là où j’en étais. Mais puisqu’il propose son aide, pourquoi pas. En revanche, je n’ai pas la moindre idée de ce qu’on pourrait faire.

« Je peux être très inventif quand il s'agit de briser les règles. Je crois. » Je le fixe, un sourire un coin. « Très bien ! Tu choisis. Je m’occupe de nous trouver une échappatoire si besoin. »

Je me frotte les mains et roule des épaules pour me dégourdir les muscles. Hop-là, quelques flexions et on est prêt. On s’échauffe comme les sportifs nous.

« C’est quand tu veux, où tu veux et comme tu veux, l’ami. » Puis, je pose ma main sur son épaule pour le rassurer, ses paroles et sa tête ne semblent pas en concordance. « On ne va pas non plus mettre le feu au bâtiment hein. »
avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 19/08/2018
Race : Farfadet
Feat : Chise Hatori

Alisha Vermillon
2ième Année
Ven 14 Sep - 5:17



Oups.

Il est promu de complice à tête pensante.

Mauvaise idée. Trèèès mauvaise idée. Les shen-long ne sont pas réputés pour leur malice.

Mais bon.

Au point où il en est.

« D'accord. » Liu hoche vivement la tête.

Gentillesse, culpabilité, docilité..

Chute.

Le pire, c'est qu'il sait. Il sait que c'est pas un bon plan, qu'il va leur attirer des problèmes, et que dans le meilleur des cas, ils s'en sortiront avec des embrouilles. Mais.. d'un autre côté, ça fera plaisir à Alisha ? Et puis..

Ça a l'air rigolo.

C'est plié. « Je vais y réfléchir. Où est-ce que je pourrai te contacter quand j'aurai trouvé une idée ? » Un plan machiavélique, ça se décide pas en deux temps. « Je dois aller travailler à la bibliothèque, mais promis, dès que je trouve quelque chose, je reviens vers toi ! »

Petits yeux sincères. Oh, non, il ne faudrait pas qu'elle sente une entourloupe. Il n'y en a pas, juste la plus pure des naïvetés.

« Je suis un dragon de parole. »

Et d'un vif mouvement de la main, il remet la sucrerie dans sa bouche. Pose fière, regard honnête, tout pour plaire.



avatar
?
Messages : 18
Date d'inscription : 18/08/2018
Race : Shen-long
Feat : Hiro'omi Nase

Liu Shan
3ième Année
Mar 18 Sep - 9:31

Je trépignai sur place, les mains croisées dans le dos et un grand sourire plaqué sur la face. J'attendais les directives de mon interlocuteur, fière de l'avoir embarqué dans mes entourloupes. Moi, je m'étais attribuée la sortie de secours, mais ça dépendra de la situation. J'avais l'habitude de rester caché dans les ombres ou de m'enfuir sous ma forme de félin, pour échapper aux ennuis. Mais, là, je n'étais pas seule. Dans le pire des cas, je pouvais prendre la fureur de nos victimes sur moi et faire en sorte qu'ils me suivent. Lui, il n'aurait qu'à se cacher… dans un placard peut-être ? On verra bien.

« Je vais y réfléchir. Où est-ce que je pourrai te contacter quand j'aurai trouvé une idée ? »
Oh la douche froide et la déception. Il restait pourtant du temps avant la sonnerie. J'affichai une moue boudeuse en gonflant les joues et mes yeux lancèrent des éclairs. Du haut de mon mètre cinquante-cinq, ma menace n'était pas crédible.

« Comment ça plus tard ? Ce serait mieux maintenant non ? Il nous reste encore du temps. »

- Je dois aller travailler à la bibliothèque, mais promis, dès que je trouve quelque chose, je reviens vers toi !
- Ah, dommage. » Je lui répondis la mort dans l’âme.

« Tu peux venir me voir dans ma salle, au premier étage ou dans ma chambre. Tu n’auras qu’à frapper. Si je ne suis pas là, tu n’as qu’à laisser un mot ou demander à mon coloc de passer le message. »


La déception est à son comble, vraiment. Qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire pour tuer le temps maintenant. Je pousse un long soupir et claque de la langue. J’en suis contrariée. Mais je suppose que c’est chose commune de travailler le midi. Enfin, je pense. Pour les élèves modèles en tout ça, ce qui n’est pas mon cas. Je n’ai plus qu’à aller faire un somme dans la salle commune jusqu'à la sonnerie.

« Une promesse est une promesse, dragon. »
Je lui jette un regard entendu. « Et ma mémoire de farfadet est infaillible. »

Je croise les bras et relève la tête, en signe de défi. Il n’oserait pas manquer à sa parole. Pas vrai ?
avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 19/08/2018
Race : Farfadet
Feat : Chise Hatori

Alisha Vermillon
2ième Année

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Enfin.... : Passage en Free to Play « imminent » en Europe
» 05. The games we play
» Guide pour étoffer votre rôle-play
» Nano. Role Play !
» Faites nous partager vos play-list Deezer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: