nom dupartonom dupartonom dupartonom duparto
nom dupartonom dupartonom dupartonom duparto

A well deserved rest ⚡ Feat Hayao.
Sam 1 Oct - 13:22
A well deserved rest
With Hayao


Des feuilles. Des tonnes de feuilles, sont éparpillées sur ton bureau, Lucie. C’est l’heure de la pause. Midi vient tout juste de sonner. Les élèves et autres membres du personnel sont allés prendre un repas bien mérité. Après une matinée de dur travaille. Pendant que toi, petite professeur, tu as décidé de sauter le déjeuner en te concentrant sur les copies à corriger.
Celle des premières années. Exercice que tu leur as demandé de faire le premier jour de cours. Ils ne compteront pas dans la moyenne. Ils ne sont même pas notés. Et il est, maintenant, temps pour de les lire attentivement. Une par une.
Ce que tu lis te rend assez fière de tes élèves. Ils ont tous une assez bonne connaissance en créature. Ils ont un peu plus de mal avec les légendes. Mais c’est compréhensible. Il y en a tellement. Les humains aiment ça. Créer des histoires pour se faire peur. C’est pour ça qu’il y a tant de films d’horreur sur les écrans de cinémas.

Les minutes passent. Ton stylo s’affaire. Tu raies, entoures, griffonne, fronces les sourcils sur certaine point que tu lis. Lucie, tu rigoles aussi. A certains passages de ta lecture. Tu prends des notes. Marquant sur une feuille blanche tous les points que tu devras éclaircir lors de tes cours. Cependant, ton dos commence à te faire souffrir. Tu es assisse depuis bien trop longtemps. Après les vacances, ton corps doit réapprendre. Ce réhabitué à passer ses jours, le dos droit, le cul vissé sur une chaise.
Tes jambes ont besoins de se dégourdir. De fouler le sol. De marcher. De faire circuler le sang dans ton corps. Et de tout simplement d’aérer. T’évader. Ton esprit serait ravi. Tu pourras te changer les idées.
Lucie, tu te lèves. Range le bureau en bois mis à ta disposition. Et sort de la salle.

Tu te balades tranquillement dans les couloirs. Sans trop savoir où tu vas. Tu laisses tes pieds te guider. Sans poser de questions. Tu ne croises pas grand monde. La cafétéria doit être pleine, comme bon nombre de midi. Le brouhaha doit être bien présent. C’est décidé, tu ne mangeras pas ce midi. Tu sautes ce repas. Ce n’est pas bien grave si ça n’arrive qu’une fois de temps en temps. Et puis tu sais que tu grignoteras plus tard. Tu ne pourras pas t’en empêcher. Mais ce n’est pas un problème. Tu préfères ça que d’aller dans un réfectoire plein pour y ressortir avec un mal de tête.

Seule dans les couloirs. Le bruit de tes talons remplissant les alentours. Ça te fait du bien de ne pas te sentir observer. Ne pas sentir de regard se porter sur toi. Comme tu en as souvent l’habitude. Beaucoup d’âme perdue se trouve dans cette école. Heureusement, les professeurs sont là pour les aider. Comme toi. C’est ton boulot aussi. Et c’est une partie tu métier de prof qui te plaît beaucoup.  

Ta marche te conduit devant la porte qui mène au toit. Tu ne sais pas vraiment pourquoi tes jambes t’ont emmené ici. Tu ne cherches pas. Tu ouvres la porte. Tu forces un peu.
Une fois à l’extérieur, tu profites du vent qui vient chatouiller ton visage. Qui importe tes cheveux vers l’arrière. Tu fermes les yeux sous la caresse. Respirant un bon coup. L’air frais te fait du bien. Te réveille un peu. Te vivifie. Tes jambes ont eu grandement raison de te conduire ici. En plus de ça, la vue sur l’île est magnifique.

Lucie, tu profites pleinement de ce qui se trouve sous les yeux quand un bruit se fait entendre. Tu ne sais pas ce que s’est. Une voix. Un raclement.  Tu regardes. Scanne les alentours. Essayant d’identifier le son. Sa provenance. D’un coup d’œil, tu penses avoir trouvé. Un homme se tient pas loin de toi. Un professeur. Tu n’en mettrais pas ta main à couper, mais tu as l’impression que c’est le professeur de combats. Même carrure, couleur de cheveux. Tout pareil.
Lucie, tes lèvres se retroussent dans un sourire que tu souhaites amicale.

Bonjour, j’espère que je ne vous dérange pas.

Le vouvoiement est pour toi une habitude même si tu le côtoie tous les jours dans la salle des professeurs. Tu fais en sorte que ta voix porte jusqu’à l’homme. Qu’il puisse d’entendre. Tu ne hurles pas, mais force un tout petit peu sur ta vois qui t’habitude est plus faible. Tu restes tout de même proche de la porte. Attendant la réponse. Peut-être que tu ne resteras pas longtemps ici. Tu retourneras à tes copies, à ta chaise, à tes douleurs.

darren criss. @ shine
avatar

Invité
Invité
Sam 1 Oct - 14:20
Enfin midi, mine de rien, c'est fatiguant de donner des cours pratiques de deux heures chacun, surtout que là, il s'agissait de tester les aptitudes de combats des élèves des classes B et C quelques-uns ont déjà des bonnes bases mais la plupart n'ont jamais apprit d'art martial, en plus d'être épuisant d'enchaîner ainsi les combats ça donne faim et heureusement j'ai prévu le coup en me prenant un truc a manger sans avoir a passer par le réfectoire.

Toujours en tenue de combat, car cet après-midi, j'ai à évaluer les classes A et E, ça risque de ne pas être aussi simple que le matin, mais bon pour le moment, c'est la pause et rien de tel que de la passer sur le toit avec mon petit repas, ma guitare et une clope.

Peu de temps après avoir fini de manger, j'allumais ma clope quand la porte du toit s'ouvrit, allons bon qui pouvait venir à cette heure-ci ? Le directeur pour me refaire son interminable discours sur le fait de ne plus fumer ici ? Ah non, c'est une femme, déjà vue lors d'un passage en salle des profs, elle ne semble pas m'avoir vu, je toussais alors un coup afin de simplement signaler ma présence, chose qui marcha plutôt bien vue qu'elle se retourna pour finalement prendre la parole.

Bonjour, j’espère que je ne vous dérange pas.

Je crois que c'est la prof d'histoire des monstres, mais je n'en suis pas du tout sur de mon coup là, normal, j'ai envie de dire, mais bon autant évité les erreurs quoi, j'en profitais aussi pour remettre ma guitare sur mon dos.

Non pas du tout, ne vous en faites pas, puis-je savoir ce qui vous mène ici ?

Je m'approche tout en parlant, comme cela il n'y aura nul besoin de hausser la voix pour discuter, je fis également attention de ne pas lui envoyer de fumée, car cela risque d'être désagréable pour elle.
avatar

Invité
Invité
Dim 2 Oct - 13:13
A well deserved rest
With Hayao


Ton dos et tes douleurs, peuvent remercier le professeur de combat. Tu ne vas pas devoir retourner dans ta salle de classe. Tu ne vas pas être obligé de continuer la correction de tes copies. Il a accepté que tu restes sur le toit. Enfin pas vraiment, puisque tu ne lui as pas demandé clairement si tu pouvais rester. Tu ne lui as pas demandé la permission. Mais il t’a dit que tu ne déranges pas. Donc pour toi, ça signifie que tu peux rester. Tu peux profiter de la vue époustouflante. Du vent qui joue avec tes cheveux roux. Qui caresse ton visage.  Et du soleil qui réchauffe un peu plus ta peau.  On ne remarque pas le scintillement de ta peau à cause de la lumière naturelle qui baigne le toit de sa douceur.

L’acceptation de ta présence et accompagné d’une question, Lucie. Toi qui pensais que vous alliez faire comme dans la salle de professeur. Vous saluez et c’est tout. Vous n’avez jamais vraiment parlé, sauf lors des conseils de classes. Mais dans ses occasions vous parlez toujours de vos élèves et pas de vous. Malgré le fait que tu le côtoies tous les jours. Que tu travailles en sa compagnie. Tu ne connais rien de lui. En apprendre plus sur tes partenaires de boulot, comme tu le fais avec tes élèves. Il faut simplement que tu saches comment il réagirait face aux tonnes de questions que tu peux poser. La curiosité est un vilain défaut duquel tu ne peux te défaire. Que tu ne peux pas contenir.
Tu devrais essayer. Un jour. Peut-être aujourd’hui. Tu verras.

Avant de poser toutes les questions que te dicte ta conscience, tu devrais répondre à celle du professeur de combats. Le pauvre il doit attendre. Pas longtemps certes. Quelques secondes. Mais face à une question facile. Qui n’a besoin d’aucune réflexion. Ça peut paraître long. Et donc étrange.

Bien sûr. Je suis venue m’aérer un peu l’esprit et me dégourdir les jambes. Etre toute la journée le nez dans les copies, assis sur une chaise, n’est pas des plus agréables. Mon dos commençait à me faire souffrir. Surtout qu’il reste encore pas mal d’heure de cours avant de pouvoir totalement se reposer. Et vous ? Vous êtes venu jouer de la guitare ici pour ne pas être dérangé ?

De la tête, tu montres la guitare. Lucie, tu as remarqué l’instrument à corde ce trouvant dans le dos de l’homme. Si c’est possible, ce n’est pas parce que tu as de très bons yeux. Mais plus en raison de son rapprochement. Hayao c’est levé du sol et c’est rapproché de toi. Avec ce geste tu n’as plus besoin de forcer sur ta voix. Tu peux parler normalement.  Et tu lui en es reconnaissant. Tu ne vas pas finir ta journée avec la gorge un feu. Douloureuse. Avec la nécessité de boire un lait chaud avec du miel pour apaiser la brûlure. Comme le fait qu’il se place de telle sorte à ce que la fumée de cigarette, qu’il fume, ne te dérange pas. Ca tombe bien, tu n’apprécies pas l’odeur de mégot.
Olympe, tu te concentres sur le professeur de combat. Cherchant une question que tu pourrais lui poser. Vous êtes que tous les deux autant en profiter pour faire connaissance. Non ?. Pour apprendre à le connaître. De plus, il n’est pas dans l’obligation de répondre. Tu ne fais que la conversation.

Vous jouez de cet instrument depuis longtemps ?

Chaque personne a le choix de répondre ou non aux questions qu'on lui posent. Il est maître de ses décisions. De ses choix. Tu te demandes si le prof va répondre.

darren criss. @ shine
avatar

Invité
Invité
Mer 12 Oct - 16:33
Bien sûr. Je suis venue m’aérer un peu l’esprit et me dégourdir les jambes. Être toute la journée le nez dans les copies, assis sur une chaise, n’est pas des plus agréables. Mon dos commençait à me faire souffrir. Surtout qu’il reste encore pas mal d’heure de cours avant de pouvoir totalement se reposer. Et vous ? Vous êtes venu jouer de la guitare ici pour ne pas être dérangé ?

Voilà totalement la raison pour laquelle je ne suis pas devenu un prof conventionnel : rester le cul vissé sur une chaise a toujours corriger les mêmes choses, la barbe, c'est clairement le truc où je n'ai pas la patience ni l'envie de faire, c'est pour ça que les cours de combats me vont aussi bien, c'est plus physique mais au moins je ne m'ennuie jamais et c'est à chaque fois différent, concernant sa question, il serait peut-être temps que je réponde, en plus elle a trouvé juste pour ma présence ici.
Alors que j'allait lui répondre je la vit rapidement pointer du menton la guitare que je porte dans le dos avant de reprendre la parole.

Vous jouez de cet instrument depuis longtemps ?

Encore une question ? Ça commence à en faire un peu-là, pas que ça me gêne, juste qu'elle a l'air plutôt curieuse et je ne connais pas son nom, enfin, il serait peut-être temps de répondre là et j'ai aussi quelques petites questions pour elle.

Exactement, ici au moins je peux manger, fumer et jouer tranquillement sans me faire déranger et sans déranger, ce toit, c'est un peu moins petit coin de calme en fait et quant à la Guitare cela doit bien faire... Ouais 6 ou 7 ans que j'en joue

Puis, levant un peu la tête, je vis le ciel se couvrir un peu, j’espère juste qu'il ne pleuvra pas, pas que cela me gêne, juste que je n'ai pas vraiment envie que les dernières années fassent leurs combats d'entraînement avec usages de pouvoirs ou de transformation pour apprendre à en tirer partit dans ce genre de situation, mais genre vraiment pas, on sait jamais et ce n'est pas pour moi que je m'inquiète, juste pour le bâtiment qui risque de ne pas vraiment apprécier, au moins dans les falaises ou les forets les dommages collatéraux sont moins gênant.
Enfin, je vais aussi lui poser la question qui me brûle les lèvres depuis tout à l'heure.

Au fait, nous nous côtoyons dans la salle des professeurs, mais je ne connais pas votre nom, Pouvez-vous me le révélez ? Personnellement, je suis Hayao Kaname

J'eus un petit sourire gêné après avoir posé cette question et me demandait comment elle allait prendre cette question.
avatar

Invité
Invité

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Hayao Miyazaki
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris
» Just the same //feat Matt'//
» Ne t'inquiète pas, je serai toujours la pour toi. - Feat Femme Sianouille
» Kang Chang Min feat. Yong Jun Hyung

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: