nom dupartonom dupartonom dupartonom duparto
nom dupartonom dupartonom dupartonom duparto

Réveil glacial
Lun 10 Oct - 18:33

Réveil glacial



Alors que la nuit tombait sur l’île, le froid mordant repris sa place sous une lune rousse presque imperceptible. On entendait le bruissement de la mer au loin ; les quelques oiseaux marins qui s'y trouvaient produisirent des cris des plus déplaisants. Les lucioles s'élevèrent au bord de la rivière et au dessus d'un grand lac, un peu plus loin, scintillants à travers l'épaisse brume. Un endroit parfait pour contempler, seul ou en bonne compagnie, ce que la nature a de plus beau à nous offrir. Hélas, très peu de personnes s'aventuraient jusqu'ici sous prétexte que c'était bien trop dangereux. En vérité, à moins d'être un  véritable chat noir ou d'avoir un très mauvais sens de l'orientation, il n'y avait rien à craindre de la faune et de la flore locale. Toujours est-il qu'il y avait bien quelque chose dont il fallait se méfier et cette dernière se trouvait être dans une grotte, derrière la cascade qui se jetait dans ce lac. A l'abri de la plupart des curieux, au fond de cette cavité, un jeune garçon gisait sur le sol, endormi et n'attendant plus son réveil.

Léthargique depuis plus de mille années, on aurait peine à croire sa bonne conservation. Elle s'expliquait par le fait qu'il était à moitié démon, bénéficiant d'un corps immortel. Étant aussi un vampire, il aurait pu tout simplement se dessécher au fil du temps ; jusqu'à n’être que poussière et être balayé au gré des vents. On peut donc dire que sa condition particulière de démon-vampire l'aura arrachée d'une mort certaine. Tout cela parce qu'il avait absorbé le fœtus de sa sœur jumelle. D'ailleurs, le garçon n'était pas seul à gésir à même le sol puisque l'esprit de cette dernière veillait sur lui depuis un bon millénaire. Triste, elle se sentait impuissante face à l'état de son frère et n'avait que pour seule occupation de chasser les nuisibles hors de la grotte. Elle empêchait les charognes ou autres créatures de s'approcher trop près du garçon en faisant jaillir des flammes bleues pour les faire fuir. Ces dernières avaient la particularité de faire passer un sale quart-d'heure à quinconce se faisait toucher. Ce n'était pas sans risque, mais au vu de la situation elles étaient souvent nécessaires ; au risque d'attirer un peu de curieux qui s'aventureraient en ces lieux.

Chose qui arriva malheureusement puisque l'odeur du sang se fit sentir des kilomètres à la ronde. Était-ce une bête sur le point d'être dévorée par son prédateur ou une personne s'étant écorchée en passant les ronces près du lac ? Le garçon l'aurait su s'il avait été conscient - et il se serait sûrement jeté dessus pour en faire son quatre-heures. Maculant ses vêtements, sa peau, l'herbe et les feuilles de cette substance rouge dont il n'a jamais su résister, il aurait vidé sa victime en moins de temps qu'il ne faut à le dire avant de lui arracher la tête comme l'aurait fait un monstre. Heureusement, la jeune femme qui s'était sentie aventurière dans l'âme ne rencontrera pas la mort pour l'instant : le monstre était encore profondément endormi.

Affrontant avec courage ses peurs, elle se tint devant l'entrée de la grotte et ressentit l'atmosphère pesante qui s'y dégageait. Son instinct lui dicta de rebrousser chemin, mais n'en fit qu'à sa tête, intriguée par ce qu'il y avait à l'intérieur de la cavité. Équipée de son téléphone pour s'éclairer dans les ténébres, la jeune femme traversa le champ de stalagmites et s'abaissa pour éviter les stalactites pointues ; elle se blessera sur le coté du crâne en glissant bêtement. Cependant, quelle n'a pas été sa surprise quand elle découvra le corps inerte du garçon, seul au milieu de cet endroit lugubre. Instinctivement, dans un moment d’héroïsme, la jeune fille lui porta secours et s'agenouilla près du lui, attrapant au passage l'une de ses mains pour en sentir le pouls ; qu'elle ne trouvera jamais.

Elle se pencha alors près de sa bouche, le regard vers son abdomen, afin de déceler la présence d'un souffle de vie dans ce corps et ne prêta pas attention au sang qui coulait le long de sa blessure. Quand elle releva la tête, elle remarqua qu'elle avait barbouillées son visage de son sang. Elle déchira alors un bout de tissu de son vêtement et essaya de compresser la blessure pour en arrêter l'écoulement. Avec son autre main, elle essaya de nettoyer du mieux qu'elle put le visage du garçon jusqu'à ce qu'elle ne se rende compte qu'il essayait de bouger ses lèvres. Il essayait de dire quelque chose, mais la jeune fille ne comprenait pas un traître mot. Elle approcha alors son oreille au plus près de sa bouche et senti un souffle glacial contre son cou qui lui donna la chair de poule : le monstre l'avait attrapée de ses crocs acérés comme un lion aurait attrapé sa proie. Cette dernière se débattait dans tous les sens pour s'extirper de ce mauvais cauchemar, en vain. Les cris stridents retentirent comme un écho insupportable dans la grotte puis se turent, laissant place au silence. Quand il eut finit de se repaître, il s'évanouit à nouveau jusqu'au lendemain où il fut réveillé par le vacarme de sa sœur. Elle était transparente aux yeux de tous – peut-être pas pour un télépathe – mais aux yeux de son frère elle était loin de l'être et il a toujours dû subir ses remontrances et ses caprices. Ce matin-là, elle n'en revenait pas de ce qui s'était passé cette nuit, pensant tout d'abord qu'un loup avait repeint la grotte du sang de son frère. Elle était tout de même contente de le retrouver après un millénaire de solitude à attendre son réveil. Malheureusement, les retrouvailles furent de courte durée lorsqu'une autre personne s'aventura dans la grotte.

« Ça sent les embrouilles, mon cher, t'as envie de te rendormir ou tu vas te mettre à tout bouffer comme tu l'as fait avec Miss secouriste ? », lui proposa Lucie en l'imitant de façon exagéré, agitant les bras dans tous les sens pour se moquer de lui.

« Je ne vois pas de quoi tu parles... » rétorqua à son tour sur un ton sérieux, tout en essayant de ne pas pouffer de rire. Il lui tira ensuite la langue comme le ferait un gamin pour contrarier sa sœur. Une scène des plus inattendue quand on sait ce qui vient de se passer la nuit dernière dans cette grotte.


Nombre de mots: 1074 mots, mais d'habitude j'en fais un peu moins (~600 mots). J'étais inspiré...

Vos points positifs: J'ai une imagination débordante et je suis ouvert à tout types de situation - farfelues ou pas. Je m'adapte très facilement, c'est à dire que je ferais rarement ce genre de pavé si la personne qui doit me répondre n'a pas l'habitude d'en faire autant. Je veux pas me mettre des membres à dos, m'voyez ?

Vos points négatifs J'ai tendance à prendre mon temps et à écrire des choses qui ont tendance à en rebuter plus d'un. Des choses sombres et parfois des choses décalées ; ce qui se passera surement avec mon personnage et l'esprit de sa sœur jumelle. Je suis aussi une moule quand il s'agit de faire une jolie réponse comme le font certains avec une belle déco.

Souhaitez-vous devenir un professeur ? Oui [] Non [X] je suis de très mauvais conseil et j'ai tendance à obliger les gens à écrire ce que j'aimerai lire.

Souhaitez-vous être pris en charge par un professeur ? Oui [ ] Non [X] Je ne pense. Après, je ne suis pas contre quelques conseils quand c'est nécessaire.

avatar

Invité
Invité
Mar 11 Oct - 13:14

Test RP - Sam Beauregard


  Un style différent de ce que nous avons l'habitude de lire. C'est agréable et rafraîchissant, j'aime beaucoup la façon dont tu décris les lieux autours de Sam. Niveau orthographe c'est très bien, je n'ai rien à reprocher sur le moment (haha). Je surveillerais l'évolution de Sam, ça promet d'être intéressant !

Amuses toi bien parmi nous ! (Ne faites pas trop de bêtises, d'ailleurs!)
Verdict

Nombre minimum par RP: 500 mots


"I'm so fighting for peace"

Tom la colle qui m'avoue son amour:
 
avatar
Messages : 203
Date d'inscription : 19/09/2016

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Un réveil glacial pour une belle journée entre frangines ~ Penny & Maya
» Un réveil difficile - Terminé
» Le réveil du chat
» partie de chasse glacial!
» Honor's Veil : les phoenix !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: