InsomniaRich Harassementtokyo ghoul higanbanaOjisatsu
New Life.comQuatar ProjectEx-Nemesisnom duparto

Qui est là? (FINI)
Mer 22 Aoû - 17:47
Après une journée de cours j'ai souvent un petit rituel, à savoir passer au terrain de basket, que ce soit pour jouer un peu afin de ne pas perdre la main tout en faisant de mon mieux pour ne pas casser les paniers soit pour simplement me poser et créer quelques petites choses avec ma pâte a modeler.

Aujourd'hui j'ai fini plus tôt, car je n'ai pas vraiment eu envie d'aller en cour d'économie. Du coup j'ai fait un peu des deux, après quelques paniers et surtout quelques dunks puis me poser sur le bord du terrain et commencer a sculpter ma pâte afin de faire des petites statuettes à effigie de mes frères et de ma soeur.

"Sharl, Caladryan, Darnice, Aryo, Aekuzz, Elsefina, Laswell.... Où êtes-vous en ce moment ? Est-ce que vous allez bien au moins ? Ça fait bien deux ans qu'on s'est perdus en fuyant nos terres et je n'ai toujours aucunes pistes sur vous."

Non pas que je m'inquiète pour eux, mais au final j'aimerais vraiment les revoir, je ne peut juste pas retourner toute cette foutue planète en les cherchant, puis bon, un jour ou l'autre ils viendront ici alors pourquoi je me prends la tête ?

Bien sûr je ne m'attends pas à une réponse de leurs part ni un signe divin de réponse à ma question, après tout c'étais nous qui étions vus comme des divinités.

Décidant de chasser ces idées de ma tête je sors un paquet de chips de mon sac et m'allonge pour regarder le ciel en en mangeant avant de finalement m'endormir.

Quelques heures plus tard je me réveille, le soleil est en train de se coucher, je me relève donc, m'étire en baillant, fait craquer ma nuque puis récupère les figurines pour en refaire une boule de pâte a modeler pour la remettre dans une de mes sacoches avec le reste de ma réserve. Avant de partir d'ici je décide de mettre un dernier dunk puis de ranger la balle dans son sac.

Avant de partir je me retourne une dernière fois, non pas pour vérifier si je n'ai rien oublier, mais parce que depuis mon réveil j'ai l'impression d'être observé, décidant de tirer tous cela au clair je lance d'une voix forte :

"Je sais que tu es là, alors montre toi maintenant."

Bien entendu tout cela n'est que du bluff, en vérité je ne suis même pas si quelqu'un est vraiment là, mais je préfère en avoir le coeur net et attendre de voir si quelqu'un se montre. Bien que je ne pense pas que cet assassin ait déjà trouvé cet endroit.
Kei Matsuda
Qui est là?  (FINI) 1534800617-murasakibara-atsushi-full-1691225
Messages : 30
Date d'inscription : 07/06/2018
Race : Aerian
Feat : Atsushi Murasakibara

Kei Matsuda
3ième Année
Jeu 23 Aoû - 13:44
Qui est là ?


Je tournais à droite et à gauche, battant des bras comme si j’étais en train de me battre avec quelqu’un, j’hurlais, tapais des pieds et des mains, puis me retournais une dernière fois avant de dégringoler de mon perchoir, faisant tomber plusieurs ballons au passage. Ma tête frappa le sol dans un bruit sourd. Je restais un moment au sol, la tête poser à l’endroit où elle avait tapé. Je ramenais difficilement mes mains de chaque part et d’autre de mon corps et poussais sur mes bras pour me relever un peu. Soufflant, je me levais entièrement et m’asseyais sur un banc. D’ailleurs ce banc était le celui du gymnase.

Y’a pas à dire, pour dormir dans des lieux insolites, je suis le meilleur. Il fallait que je reste positif, je le savais, mais comment faire dans ce genre de moment ? Les cours ce n’est pas pour moi. Rester sur une chaise pendant des heures, non merci. Y’avait des choses beaucoup plus amusantes à faire. Un exemple ? Eh bah, quand je sortirai de ce local je vais peut-être pouvoir me divertir avec quelqu’un ? Qui ? Suffit de sortir et de le découvrir. Je sens la présence d’un inconnu derrière cette porte, sûrement un homme. Je m’étire et me relève alors sans motivation. Je dors beaucoup pendant la journée, faut dire que le soleil me fatigue beaucoup. Y’avait aussi une part de flemmardise dans le lot, je dois l’avouer.

« Je sais que tu es là, alors montre toi maintenant. »

Hm ? Il aurait senti ma présence ? Très impressionnant. Pourtant je fais toujours attention à ce genre de détails. Sans faire attendre notre cher ami j’ouvre la porte lentement pour voir à qui j’avais à faire. La première impression ? Grand. Même de loin je pouvais voir à quel point il était grand. Ça en est presque flippant. Je m’approche alors d’un pas décidé vers lui en le fixant de haut en. Une fois en face de lui je lève légèrement les yeux. En général, c’est le contraire, jusqu’à maintenant c’est les gens qui levait les yeux vers le haut pour pouvoir me parler. Avec mon mètre quatre vingt je suis un petit joueur face à lui.

« Woah, t’es super grand. Et j’suis sûr que tu dois être hyper Balèze, non ? » Dis-je en lui tendant ma main droite. « Ça te dirait de me distraire un peu ? Histoire de faire passer le temps. »

Couleur : #6600FF

HRP:
 
copyright acidbrain

Zakyel D. Faust
Bhou
Messages : 111
Date d'inscription : 13/10/2016
Race : Vampire
Feat : Frey

Zakyel D. Faust
5ième année
Jeu 23 Aoû - 18:54
J'ai été surpris de voir la porte s'ouvrir, honnêtement, je ne pensais pas que mon coup de bluff se serait révélé payant. j'attendais de voir la personne entrée, chose qui se produit vite, c'était donc un jeune homme, visiblement plus petit que moi, pour le coup c'est le contraire qui m'aurait surpris, enfin je vois d'ici qu'il n'est pas spécialement petit.

Je le vois s'approcher d'un air hautain qui ne me plait pas, pour qui il se prend à vouloir me prendre de haut lui ? Je le laisse arriver face à moi avant de simplement baisser les yeux pour ne pas le perdre de vue, il doit bien faire une tête de moins que moi et je n'ai pas vraiment envie de baisser la tête devant lui. Il est donc le premier à briser le silence en tendant la main.

« Woah, t'es super grand. Et j'suis sûr que tu dois être hyper Balèze, non ? »

Je lui serre donc la main par simple politesse en soupirant. Si à chaque fois qu'on me fait une remarque sur ma taille je gagnais de l'argent je serais déjà bien riche, enfin j'ai pas besoin de ça non plus donc au final ça ne change rien et avant que j'ai le temps de répondre il reprend la parole.

« Ça te dirait de me distraire un peu ? Histoire de faire passer le temps. »

"Disons que je me débrouille. Mais pourquoi tu me demandes ça ? Et je ne suis pas sûr de ce que tu compte entendre par distraire, mais trouve toi quelqu'un d'autre"

Je n'avais pas vraiment envie de lui dire la vérité sur mes aptitudes, il ne m'inspire pas du tout confiance cet inconnu. Je me recule donc d'un pas avant de commencer à me retourner en restant attentif aux moindres bruits, juste au cas où il essaye quelque chose dans mon dos.


HRP:
 
Kei Matsuda
Qui est là?  (FINI) 1534800617-murasakibara-atsushi-full-1691225
Messages : 30
Date d'inscription : 07/06/2018
Race : Aerian
Feat : Atsushi Murasakibara

Kei Matsuda
3ième Année
Jeu 23 Aoû - 20:41
Qui est là ?


« Disons que je me débrouille. Mais pourquoi tu me demandes ça ? Et je ne suis pas sûr de ce que tu comptes entendre par distraire, mais trouve-toi quelqu'un d'autre »

Super comme début de conversation, je m’attendais à pire, mais, finalement je m’en suis bien tiré... Bref. Par contre, sa réponse manque quelque peu d'entrain. En vérité, tout en lui respire un manque de quelque chose. Les gens ont tendance à sourire facilement, souvent par politesse ou par embarras et même s'il est dommage d'en user à des fins sociales, le sourire reste une marque chaleureuse lorsqu'elle n'est pas détournée. Mais dans le cas présent, quelque chose d'étrange se dégage de lui. Quoi exactement ? Je ne sais pas, peut-être de la tristesse ?

En tout cas rien ne semble pouvoir transpercer sa carapace de nonchalance. Faut dire que c’est ce qui a de plus intéressant chez lui. Deuxièmes impressions ? Pas assez méfiant ou alors trop sûr de lui ? Je ne fais pas beaucoup confiance aux mots comme "personnalité" ou "disposition" ou "caractère". Tout cela change en fonction de la situation. À long terme, ce qui change les gens, c'est la situation dans laquelle ils se trouvent. Les gens mettent beaucoup de foi dans la cohérence, mais c'est quelque chose de plus superficiel que ce que la plupart des gens pensent.

« Attend. » Dis-je simplement avant qu’il ne s’éloigne de moi. J’observe ensuite ma main droite avec insistance avant de reprendre « Tu viens d’avoir un contact avec moi. Si tu ne veux pas me révéler tes capacités, libre à toi. Par contre moi… Ça ne me gêne pas de te dire les miennes. » A la fin de cette phrase je laisse place à un sourire assez malicieux sur mon visage.

Je recule aussi d’un pas avant d’aller chercher un ballon de basket dans un des sacs. « C’est assez simple. Une fois en contact avec une partie de mon corps si tu ne te trouve pas dans un rayon d’au moins 5 mètres à côté de moi, tu meurs d’une crise cardiaque. » Tout en lui expliquant mes mensonges je pose le ballon par terre puis retire mon casque et ma veste. Je pose ensuite le tout sur un banc non loin des lieux « Le seul moyen de t’en défaire de cette malédiction c’est de toucher à nouveau cette partie de mon corps… C’est classe, non ? » Dis-je en éclatant de rire. « Libre à toi de partir aussi, mais je pense que ta famille serait triste d'apprendre la disparition d'un des leurs. »

Il n’y avait absolument rien de drôle à la situation, mais mon talent pour inventer des pouvoirs qui n’hésite pas me font bien rire. J’attrape de nouveau le ballon puis commence à jongler avec jusqu’au panier. N’importe quelle personne normalement constituer et raisonnable devrait avoir des doutes sur mes dires et ne chercherait pas à fuir. A moins qu’il ne soit suicidaire… Je m’arrête à une distance raisonnable du jeune garçon avant de l’inviter à me rejoindre. « Oh, j’ai oublié de te dire que même si tu me tues, le pouvoir fera toujours effet. Tu seras tout de même condamné à mourir une fois que mon cœur arrêtera de battre. »

Je me place sous le panier puis lui lance le ballon. « C’est simple, tu marques une fois, et je t’autorise à me serrer une nouvelle fois la main. C’est correct, non ? » Je m’étire en attendant qu’il prenne sa décision, ça fait longtemps que je n’avais pas toucher à un ballon de basket. J’espère que je vais pouvoir m’en sortir. En quelque secondes mes yeux passent d’un bleu clair à un rouge presque lumineux. J’étais prêt à donner le meilleur de moi-même avec mes vraies capacités. Y’a pas 36 solutions pour pouvoir marquer il va devoir sauter, sans ça il ne pourra jamais y arriver. Je prends un air des plus sérieux en l’observant. « Vas-y, mon pote. »

copyright acidbrain

Zakyel D. Faust
Bhou
Messages : 111
Date d'inscription : 13/10/2016
Race : Vampire
Feat : Frey

Zakyel D. Faust
5ième année
Jeu 23 Aoû - 22:45
« Attend. »

Qu'est-ce qu'il me veut encore ? Intrigué par cette question je m'arrête et tourne juste la tête pour le regarder du coin de l'oeil, attendant qu'il développe ce qu'il veut dire. Chose qui ne tarda pas à venir.

« Tu viens d'avoir un contact avec moi. Si tu ne veux pas me révéler tes capacités, libre à toi. Par contre moi... Ça ne me gêne pas de te dire les miennes. »

Je soupire à nouveau, décidément il ne lâche pas l'affaire lui, enfin je lui fais simplement un signe de la main afin de gentiment mais clairement lui faire savoir que je m'en fous sans avoir à le dire, cependant son sourire me fait rester à le regarder, qu'est ce qu'il mijote encore ? Après quelques instants de cette tension il rompt encore le silence en prenant un ballon.

« C'est assez simple. Une fois en contact avec une partie de mon corps si tu ne te trouve pas dans un rayon d'au moins 5 mètres à côté de moi, tu meurs d'une crise cardiaque. »

Il bluffe là ? En fait j'en sais rien, ce genre de pouvoir est possible après tout, dans le doute je préfère ne pas prendre le risque, mais cela m'a vraiment mis de mauvaise humeur. Je me retourne donc pour m'approcher de lui dans le simple but de lui faire goûter à mes phalanges. Je lui laisse quand même un peu de temps, histoire de savoir s'il a quelque chose à ajouter et surtout pour préparer une contre-mesure.

Espèce d'enculer, tu es de la Lune noire aussi ?

Je l'ai en effet insulter en Aerian, non pas pour qu'il ne me comprenne pas, mais pour tirer cette question au clair, après tout les assassins de la Lune noire parlent également Aerian et s'il réagit ça veut donc dire qu'il comprend la langue.

En attendant sa réponse je plonge simplement la main droite dans la sacoche de pâte a modeler située sur ma cuisse droite afin de faire un simple couteau qui reste planté dans la pâte en cas de besoin il sera déjà fait, j'aurais juste à le dégainer, pas que j'ai spécialement envie de le tuer, mais je préfère être prêt au cas où ce cas de figure est inévitable, en tout cas il n'a pas l'air de se rendre compte que ses longs monologues me permettent de me préparer.

« Le seul moyen de t'en défaire de cette malédiction c'est de toucher à nouveau cette partie de mon corps... C'est classe, non ? Libre à toi de partir aussi, mais je pense que ta famille serait triste d'apprendre la disparition d'un des leurs. »

Donc en résumé j'ai juste à lui toucher la main c'est ça ? Et concernant ma famille il y a de fortes chances qu'ils ne soient même pas au courant. Il faut aussi qu'il soit incroyablement stupide pour croire que je vais me laisser tuer aussi facilement, j'ai survécu à des champs de batailles et plusieurs tentatives d'assassinats alors c'est pas un gamin comme lui qui va me faire tomber. Alors que je le voyais se rapprocher du panier je le suivais dans le doute que ses dires soient vrais.

« Oh, j'ai oublié de te dire que même si tu me tues, le pouvoir fera toujours effet. Tu seras tout de même condamné à mourir une fois que mon coeur arrêtera de battre. »

A ce moment je m'arrête surpris, mes yeux se sont écarquillés malgré moi puis je porte la main à ma sacoche. Est-ce qu'il a compris ce que je faisais pendant qu'il parlait ? Ou est-ce que c'est du bluff comme moi tout à l'heure ? En tout cas pour le moment je préfère faire ce qu'il veut, enfin seulement jusqu'à ce que je puisse retourner cette situation, après je vais lui faire payer et il va s'en rappeler toute sa vie si je l'épargne.

« C'est simple, tu marques une fois, et je t'autorise à me serrer une nouvelle fois la main. C'est correct, non ? »

Quoi ? C'est tout ? Il se fout de moi là ? Enfin ça m'arrange, je n'aurais pas à me salir les mains et c'est un domaine où je me débrouille bien. Par contre, je ne compte pas me retenir là , le panier risque fort de ne pas survivre si j'ai l'occasion de placer un dunk. Je lance simplement ma veste au loin et détache mes sacoches avant d'attacher mes cheveux, je ne compte pas utiliser mon don, ça je préfère le garder au maximum secret et je ne pense pas que cette personne soit suffisamment puissante pour me forcer d'en arriver là. Par contre, ses yeux ont l'air différents, enfin ça doit juste être pour dire qu'il se concentre ou un truc du genre, il me fait même savoir qu'il est prêt.

" Ecoute je vais être franc avec toi, je cède à ta demande uniquement dans le doute, mais si ton pouvoir se trouve être un mensonge ou je ne sais quoi tu risques de ne vraiment pas apprécier ce qu'il va t'arriver. Comme ça tu le sais et tu ne seras pas surpris si un jour je te tombe dessus, tu pourras considérer ça comme un simple retours des choses. "

Après l'avoir mis en garde je me mets en position, je fais rebondir la balle trois fois avant de partir directement sur lui, profitant de ma vitesse surprenante pour ma carrure pour le prendre de court, afin de maximiser mes chances je feinte un saut qui aurait été la pour passer au-dessus de lui, chose que j'aurais fait d'ailleurs si l'enjeux n'était pas aussi important. Après cette feinte je passe à la gauche de mon adversaire, passant la balle à ma main droite en la faisant passer entre mes jambes puis, une fois passé je saute vraiment, non pas pour dunker, je suis un peu loin pour ça mais, juste pour faire un tir relativement court afin de ne pas prendre trop de risques.
Kei Matsuda
Qui est là?  (FINI) 1534800617-murasakibara-atsushi-full-1691225
Messages : 30
Date d'inscription : 07/06/2018
Race : Aerian
Feat : Atsushi Murasakibara

Kei Matsuda
3ième Année
Ven 24 Aoû - 5:11
Qui est là ?


Ce n’était pas dans mon habitude de parler autant, mais dans le feu de l’action j’étais dans le personnage.  Pour qu’un mensonge soit prit au sérieux, fallait y mettre du sien. J’avais l’impression de l’avoir mis ne colère plus qu’autre chose, je ne pus m’empêcher d’avoir un sourire lorsqu’il s’était adresser à moi dans une langue totalement inconnue. Et voilà encore une nouvelle chose que je venais d’apprendre sur lui.

« Ecoute je vais être franc avec toi, je cède à ta demande uniquement dans le doute, mais si ton pouvoir se trouve être un mensonge ou je ne sais quoi tu risques de ne vraiment pas apprécier ce qu'il va t'arriver. Comme ça tu le sais et tu ne seras pas surpris si un jour je te tombe dessus, tu pourras considérer ça comme un simple retour des choses »

Et je ne demande que ça, monsieur le géant. Le voilà en position, très bien. Trois rebonds de balle et le voilà lancer, Une vitesse ahurissante pour quelqu’un de ce gabarie. À vrai dire je m’attendais à ça, oui. Mais il n’allait pas du tout faire ce que j’attendais de lui. Mon vrai pouvoir me permet de comprendre et d’apprendre des choses sans précepte, et à force de voir plusieurs matches de pro, il était beaucoup plus facile pour moi d’anticiper exactement ce que l’adversaire envisager de faire. Pendant qu’il passait à ma gauche, ma première réaction fut de pousser un soupir de mécontentement. « Tu as commis deux erreurs, la première… »

Je me retourne rapidement pendant qu’il était encore dans les airs. Il était rapide certes, mais, comparer à moi. Cela n’est rien. Je me propulse vers lui avant de sauter et donner un coup sur la balle pour dévier sa trajectoire. J’avais mis exprès trop de force dans mon coup pour que le ballon s’éclate au sol. « Je crois que yu m’as un peu sous-estimé. »  Ce que je n’avais pas prévu par contre c’est qu’il se dégonflerait. Je relève ensuite la tête vers lui, montrant que de mon côté j'étais très sérieux vis-à-vis de lui, on pourrait clairement percevoir ma détermination. « Pour la deuxième… Je pense que tu sais déjà ce que tu as fait… Ou plutôt, ce que tu n’as pas fait. »

Une forte pression se faisait ressentir dans le Gymnase. La tension était palpable. On pouvait à peine distinguer ma respiration, comme si j’étais préparer à ce qu’il me saute dessus pour m’attaquer et me réduire en charpie. Je sais reconnaitre quelqu’un de dangereux et ce type, est clairement quelqu’un qu’il faut éviter. Faut le reconnaitre face à lui je ne fais pas le poids. Niveau puissance et même endurance. Il est largement au-dessus de moi. Pour ce qui est de l’agilité et vitesse, j’ai l’avantage.

Cala faisait déjà 3 minutes, je n’avais toujours pas bougé, à vrai dire l’un de nous devrait aller chercher un autre ballon mais, j’ai comme l’impression que si je le quitte ne serait-ce qu’un instant du regarde ma vie serait en danger. Et je pense que ça doit être pareil pour lui, maintenant qu’il sait de quoi je suis capable il doit être sur ses gardes. Un long silence dans le gymnase qui ne dure que quelques minutes, des minutes qui avait l’air d’année en sommes.

« Vous faite quoi, continuez ! On en peut plus d’attendre ! Aller le grand, fait taire ce petit prétentieux. »  

Oui, je n’étais pas trop apprécié dans le coin, ils perdent chaque fois qu’ils jouent contre moi. Peu importe le sport. Leurs rancœurs contre moi ne cesse de s’accroitre de jour en jour. Petit à petit un fond sonore venait se faire entendre, Des élèves venaient d’arriver dans le gymnase, 8… Non 9. J’ai dormi aussi longtemps que ça ? Je me replace à nouveau en dessous du panier, cette fois, je veux un Dunk à pleine puissance. « C’est quand tu veux, tes fans attendent. »

copyright acidbrain

Zakyel D. Faust
Bhou
Messages : 111
Date d'inscription : 13/10/2016
Race : Vampire
Feat : Frey

Zakyel D. Faust
5ième année
Sam 25 Aoû - 8:44
En effet je l'ai sous-estimé, mais lui aussi n'a pas pris en compte quelque chose, le fait que je m'en foute de le vaincre d'une manière honorable, après tout répondre à un coup-bas par un autre coup-bas n'est pas une honte, c'est juste un retour des choses. De plus, son erreur est toute bête, me dire comment lever son truc, mais ne pas protéger sa main, après tout si au lieu de marquer je lui attrape la main pour lever moi-même son sort le résultat sera le même pour moi.

Mais tout de même sa force me surprend, il va falloir que j'y aille sérieusement sans avoir peur de lui casser quelque chose ou le matériel, pas que je m'inquiète pour lui, mais juste que j'aurais préféré ne pas prendre le risque de devoir expliquer pourquoi je lui ai cassé un bras.

Enfin tant pis, quand il faut y aller faut y aller, alors que je me prépare à repartir quand le nouveau ballon arrive j'entends une voix au loin suivie d'une provocation de mon adversaire du moment.

« Vous faites quoi, continuez ! On en peut plus d'attendre ! Aller le grand, fait taire ce petit prétentieux. »

« C'est quand tu veux, tes fans attendent. »

Tsss des gens qui viennent voir, j'avais bien besoin de ça tient, non seulement j'aimerais éviter d'utiliser mon don devant tant de personnes, mais en plus ça va m'empêcher de le piéger comme prévu sinon cette victoire n'aura plus aucun impact. Toute cette accumulation de frustration finit par me rendre vraiment furieux. Je m'en fous de gagner en fait, pour le moment tout ce qui compte c'est de l'écraser, lui faire fermer sa gueule. Chose qui se voit sur mon visage, ma concentration apparente se trouve mêlée à ma colère.

"J'ai pas besoin de toi pour me dire quoi faire. A moins que tu ne veuilles être le prochain."

Mon énervement se retrouve à me faire réellement forcer sur mes dribbles les faisant résonner fortement alors que j'en accélère le rythme avant de m'élancer vers lui, envoyant le ballon vers son visage avant de le rattraper du bout des doigts pour le ramener vers moi, cette action est la dans le but de le forcer à reculer ou à fermer les yeux, simplement histoire d'avoir le temps de prendre mon élan pour sauter depuis la ligne de lancer francs en prenant le ballon a deux mains. En effet j'ai bien pour intention de faire un saut de presque de cinq mètres en longueur et de plus d'un mètre de haut pour dunker de mes deux mains, a moins qu'il n'arrive à attraper le ballon situé a plus de trois mètres et demi du sol il n'a aucun moyen d'arrêter cela et même s'il essaye ce n'est pas dit que son bras résiste. J'abats donc mon dunk avec mes deux mains pour avoir le maximum de puissance, sans surprise l'anneau ne résiste pas à l'accumulation de la puissance du coup et de mon poids, il me reste donc dans les mains pendant que je retombe lourdement sur mes pieds, après quelques secondes je me redresse avant de regarder mon adversaire.

"Alors ? C'est bon tu es content ?"

Sa réponse déterminera la suite des choses, à quel point je vais lui faire payer, si sa réponse ne me va pas il va se souvenir qu'il ne peut pas me provoquer impunément, je ne compte pas le tuer non plus, mais quand même lui faire suffisamment mal pour être sûr qu'il ne recommence pas.
Kei Matsuda
Qui est là?  (FINI) 1534800617-murasakibara-atsushi-full-1691225
Messages : 30
Date d'inscription : 07/06/2018
Race : Aerian
Feat : Atsushi Murasakibara

Kei Matsuda
3ième Année
Sam 25 Aoû - 17:38
Qui est là ?


Son expression faciale venait de changer, il était en colère. Je sens que je vais m’en prendre plein la poire. Quelle idée d’aller chercher plus fort que moi, franchement. Mais c’est dans ma nature, je ne peux m’empêcher de trouver cela amusant, amusant de savoir que ma vie est en danger ça me fait me sentir vivant, en pleine forme. Un bon coup d’adrénaline pour faire réagir un peu mes muscles pour d’éventuelles danger à venir.

« Je n’ai pas besoin de toi pour me dire quoi faire. A moins que tu ne veuilles être le prochain. »

Une bonne chose de faite. Un sourire vient se dessiner sur mon visage comme pour le provoquer. Très gentil de sa part de vouloir s’occuper de moi ainsi. Le voilà, faisant rebondir fortement le ballon au sol, j’en avais mal aux oreilles. Avoir une bonne ouïe n’est pas spécialement avantageuse dans ce genre de situation. Quoi qu’il en soit, il se précipitait en face de moi envoyant carrément le ballon vers mon visage. Alors ça, je ne l’avais pas vu venir, je fis un petit pas en arrière avant qu’il rattrape le ballon de justesse avec ses doigts.

Y’a pas à dire, c’était bien jouer. Il profita de ce petit moment pour sauter. Mais pas le genre de petit saut qu’on a l’habitude de voir, non. Il était clairement en train de voler au-dessus de moi. Je recule encore de deux pour me mettre en position puis saute à mon tour les deux bras en l’air. J’étais juste assez grand pour pouvoir attraper le ballon, mais pas assez pour pourvoir y mettre de la force pour le repousser.

De ce fait, je me retrouve projeter avec le ballon, je lâche prise de justesse avant de venir m’écraser au sol, les fesses sur le parquet et les deux mains au sol. Il avait réussi à marquer… J’avais dorénavant un petit aperçu de sa force. Comme prévu il n’était clairement pas à mon niveau. La preuve, il réussit même à détruire le panier, c’était un titan ou quoi ?! Je pousse un long soupire de contrariété. « Alors ? C'est bon tu es content ? » Je lève alors les yeux vers lui avec un air plutôt satisfait.

« Eh ben, y’a pas à dire t’es sacrément balèze. » Dis-je en éclatant de rire. Je me relève assez difficilement, ma colonne vertébrale en avait pris un coup, mais pas le temps de me plaindre. Les élèves autour de nous étaient surpris par ce qui venait d’arriver. Le grand Zackyel venait de se faire détrôner par… Par qui déjà ? Je tends ma main droite vers lui en gardant un sourire sur mes lèvres. « Je m’incline, tu es le plus fort. » Ce n’est pas tous les jours qu’on croise ce genre de personne, c’est rare même. Je souffle légèrement alors que mes yeux reprennent leur couleur d’origine. Je n’aime pas les activités ou je dois utiliser ma force, ça me donne toujours soif et faim.

Je m’approche ensuite du banc ou j’avais posé ma veste et mon casque. A côté du casque il y avait des bouteilles d’eau, sûrement ceux des élèves présentes. Je ne me gêne pas pour en prendre une et la boire, ce n’est pas comme s’ils pouvaient faire quelque chose. La preuve ils me regardent tous sans rien dire, ça prouve qu’en plus d’être détesté, j’apporte aussi un sentiment de peur chez eux. C’est pas du tout ce que je voulais mais, si c’est comme ça que les choses devaient se passer, qu’ils restent ainsi.

J’attrape une autre bouteille d’eau puis la lance vers mon compagnon de jeu. « Tien, attrape. De la part de tes fans. » Je sors ensuite mon téléphone de ma poche pour regarder l’heure. Il était plus de 20h. Le temps passe vite quand on s’amuse, j’attrape ma veste puis la met sur mon épaule et mon casque autour de ma nuque. « Bon, ce n'est pas que je vous aime pas mais j’ai un rendez-vous, à plus tard les filles. »

Je me dirige ensuite vers la sortie l’air de rien, les deux mains dans les poches. « Zackyel ! Ne t’avise pas de t’approche plus de ma meuf, enfoiré. » je rigole à sa remarque en faisant un signe de la main. Je tourne légèrement la tête puis regarde mon adversaire une dernière fois du coin de l’œil. La probabilité qu’on se croise encore une fois dans l’établissement sont grande « J’espère qu’à ce moment, je pourrais enfin mettre un nom à ce visage. » Dis-je à voix basse en ayant le sourire aux lèvres.


copyright acidbrain

Zakyel D. Faust
Bhou
Messages : 111
Date d'inscription : 13/10/2016
Race : Vampire
Feat : Frey

Zakyel D. Faust
5ième année
Sam 25 Aoû - 20:39
Comme prévu cette action est passée, mais ça m'a vraiment surpris qu'il réussisse à toucher le ballon, décidément il est plein de surprise, cependant une telle action a des conséquences sur mon corps, car même si je n'ai pas utilisé mon don pour augmenter ma puissance je n'en étais vraiment pas loin et mon corps n'apprécie pas trop que je le pousse à ce point, surtout sans me préparer avant.

« Eh ben, y'a pas à dire t'es sacrément balèze. »

Alors qu'il riait après avoir prononcé sa phrase, par pure fierté je ne réagis pas. En fait c'est surtout pour ne pas montrer qu'en réalité je suis en train d'avoir super mal et que j'ai juste une envie : qu'il se casse pour pouvoir tomber pour permettre à mes jambes de se remettre du choc avant de rentrer aux dortoirs.

Alors qu'il me tends la main je la lui serre à nouveau afin de lever son sort puis le vois se diriger vers les bancs pour récupérer ses affaires, chose que je fais aussi. Maintenant que je n'ai plus besoin d'être aussi concentré je me relâche, détache mes cheveux que je déteste attacher et remarque tardivement qu'il m'envoie une bouteille d'eau que je choppe surpris au dernier moment avant de la vider sans écouter ce qu'il dit.

« Zackyel ! Ne t'avise pas de t'approche plus de ma meuf, enfoiré. »

Il s'appelle donc Zackyel et au vu de la remarque il a l'air d'être un coureur de jupons. En tout cas à part mes frères et quelques chefs de guerres Orchadiens personne ne m'a autant résisté, décidément cet endroit est plus intéressant que prévu puis je me mets simplement à sourire.

"Tss Zackyel, tu as beau être un enfoiré tu m'as donné un défi digne de ce nom et rien que pour ça tu mérites mon respect et peut-être même le fait que je ne te fasse rien si tu m'as menti, enfin je me demande dans quelles circonstances on va se revoir."

Car oui, ici les chances que l'on se revoie sont très proches des 100 %, pas que ça m'enchante, mais juste que la prochaine je serrais prêt.
Kei Matsuda
Qui est là?  (FINI) 1534800617-murasakibara-atsushi-full-1691225
Messages : 30
Date d'inscription : 07/06/2018
Race : Aerian
Feat : Atsushi Murasakibara

Kei Matsuda
3ième Année

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» T'as fini de me laisser sans nouvelles !
» Sa première souris et sa première cérémonie du partage [Libre] (FINI)
» [FB1622]Dans les rouages de l'homme poisson [FINI]
» Saphire reine de fée!(très fini!)
» Allen walker (fini)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: